jeudi, juin 28, 2007

Objectif : Fidel Castro

Au début des années 1960, la CIA a tenté d'assassiner le président cubain, Fidel Castro, avec des cachets empoisonnés grâce à l'aide d'un membre de la mafia. L'agence avait pris contact, en 1960, avec Johnny Roselli, un membre de la mafia à Las Vegas, qui avait des relations indirectes avec des Cubains. 150 000 dollars furent proposés mais Roselli refusa l'argent. Six cachets contenant un poison mortel furent livrés à un responsable cubain Juan Orta, qui avait accès à Castro. "Après plusieurs semaines de tentatives, Orta apparemment a eu peur et a demandé à se retirer" du projet, peut-on lire dans le dossier.

Un autre Cubain fut recruté, le Dr Anthony Verona, un des principaux chefs de la "commission des exilés cubains". Contre 10 000 dollars, il se déclara prêt à organiser l'assassinat. Mais le projet fut annulé après l'épisode de la Baie des Cochons, une tentative ratée d'invasion de Cuba en 1961 par des exilés cubains soutenus par les Etats-Unis. "Verona fut prévenu que l'offre était retirée et les cachets furent récupérés", souligne le dossier.