vendredi, octobre 12, 2007

Le Chili veut renforcer la présence des femmes dans la vie politique


Mme María de la Cruz Toledo

En 1953 elle a été élue avec 107.585 votes sur un total de 210.802, devenant la première femme sénateur du Chili.


La présidente chilienne Michelle Bachelet a déclaré jeudi avoir soumis un projet de loi au Congrès national pour accroître la présence des femmes dans la vie politique du pays.

La première sénatrice chilienne a été élue en 1953, a fait savoir la présidente, cependant, "aujourd'hui, 54 ans plus tard, nous n'avons que deux femmes sénateurs. Il s'agit d'un retard (...) compte tenu des besoins de représentation de millions de femmes en Chili et dans les pays ibéro-américains", a-t-elle déploré.

Soledad Alvear Valenzuela

Mme Bachelet a fait ces remarques lors d'une cérémonie d'ouverture de la première Conférence ibéro-américaine sur les sexes et la cohésion sociale qui s'est tenue jeudi à Santiago, sommet auquel ont participé des représentants venant de 16 pays latino-américains et caraïbes.

Lors de la 10e Conférence régionale des femmes de l'Amérique latine et des Caraïbes en septembre à Quito, la capitale équatorienne, la présidente chilienne a indiqué que son gouvernement était en train de rédiger un projet pour réviser la loi concernant le vote et le scrutin pour les partis politiques afin d'assurer un nombre minimum des candidates féminines que chaque parti est obligé de présenter aux élections municipales et parlementaires.

Source: xinhua