samedi, février 16, 2008

Jean-Claude Killy, héros national.

Trois médailles d'or en neuf jours l'ont consacré dieu du ski. Du vendredi 9 au samedi 17 février 1968, Jean-Claude Killy a signé lors des JO de Grenoble un des plus grands exploits de l'histoire du sport.

A 17 ans, il apparaît pour la première fois en tant qu'espoir du ski français dans le journal L'Equipe... Il gagne sa 1ère grande course en 1966 à Portillo au Chili. Durant cette saison 1966-1967, il remporte douze des seize courses de Coupe du monde. C'est alors que vinrent les jeux Olympiques de grenoble de 1968.

A vingt-quatre ans, Jean-Claude Killy représente la force de la France dans les trois épreuves de ski alpin. Il réalise alors le triplé olympique (descente, slalom géant, slalom) et entre dans la légende... Après un tel coup de maître, il décide de stopper très tôt sa carrière de ski. Poussé par le plaisir de la vitesse, il se lance dans les sports automobiles. Puis il se tourne vers le monde des affaires, y réussissant tout autant.

Jean-Claude Killy n'oublie pas pour autant sa passion première : de 1974 à 1994, il est membre de la Fédération internationale de ski, et l'un des artisans des jeux Olympiques d'Alberville en 1992. Président de la société "Amaury Sport Organisation" et membre du Comité international Olympique, l'immense skieur a obtenu la légion d'honneur pour l'ensemble de sa carrière.