mercredi, janvier 20, 2010

Clap de fin pour la transition chilienne

Olivier Compagnon. Photo IHEAL
Par Olivier Compagnon, Historien, Université Paris-III (IHEAL)/Institut Universitaire de France.

Comment expliquer la victoire de la droite libérale au Chili ?


Interprétée par la plupart des médias internationaux comme la première défaite du centre gauche depuis la fin de la dictature du général Pinochet, la victoire de Sebastian Piñera au second tour de l’élection présidentielle chilienne traduit en réalité des évolutions plus complexes de la vie politique chilienne depuis deux décennies.