jeudi, mars 24, 2011

Obama s'est fait voler la vedette

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
Le président des EEUU Barack Obama allume un cierge sur la tombe de Monseigneur Romero, l'archevêque salvadorien assassiné en 1980 par un commando d'extrême droite. Photo Saul Loeb.
La première tournée du président américain sur le continent latino-américain l’a conduit au Brésil, au Chili puis au Salvador. Mais elle a largement été occultée par l’actualité en Libye.
Pour sa première tournée officielle sur le continent latino-américain, le président américain a visité une favela de Río de Janeiro, s'est souvenu d'Orfeu Negro, a cité le poète communiste Pablo Neruda, allumé un cierge sur la tombe de Monseigneur Romero (l'archevêque salvadorien assassiné en 1980 par un commando d'extrême droite), a conversé avec Mauricio Funès, un président de gauche, élu sous la bannière du Front Farabundo Marti de Libération Nationale (FLMN) .