samedi, décembre 01, 2012

VIOLETA PARRA ET SES ENFANTS (REDIFFUSION)

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
VIOLETA PARRA ET SON FRÈRE ROBERTO PARRA SANDOVAL (SANTIAGO DU CHILI, 29 JUIN 1921 - 21 AVRIL 1995), ÉGALEMENT CONNU COMME L'ONCLE ROBERTO, FUT MUSICIEN, AUTEUR INTERPRÈTE ET FOLKLORISTE CHILIEN. 

[ Pour écouter, cliquer sur la flèche ]

 
FRANCE CULTURE : VIOLETA PARRA ET SES ENFANTS (REDIFFUSION)  REDIFFUSION DE SURPRIS PAR LA NUIT DU 21/12/2007. PAR ANDRÉA COHEN. RÉALISATION : ANNA SZMUC. PRISE DE SON : FRÉDÉRIC SORDOILLET. MIXAGE : OLIVIER DUPRÉ

DURÉE : 00:59:00


« Il faut l’écouter et la regarder jouer de la guitare. Sa voix est étrangement jeune, un peu acide, un peu plaintive ». se rappelle François Maspero dans la préface du livre « Poésie populaire des Andes » édité en 1965. 
Il ajoute : « Il faut l’écouter parler comme elle chante, d’un ton légèrement traînant qui s’anime jusqu’à la nervosité lorsqu’il s’agit de son pays qu’elle adore, de sa mère qui lui a appris ses premières chansons, de son frère Nicanor qui l’a forcée à vaincre sa timidité pour se consacrer à ce qu’elle aimait », et qui a écrit : « Tous doivent garder un profond et religieux silence car ton chant sait où il va Parfaitement »

Née en 1917 au Chili, Violeta Parra aurait fêté ses 90 ans cette année 2007. Elle a cependant décidé de partir bien avant, le 5 février 1967, lorsqu’elle n’avait que 50 ans. Elle fut célèbre pour ses innombrables chansons (la plus connue étant sans doute sa chanson d'adieu Gracias a la Vida) mais aussi pour ses oeuvres plastiques exposées à Paris à deux reprises, en 1964 et en 1997, toujours aux Musée des arts décoratifs. Dans les années 50, après avoir fait ses débuts comme chanteuse folklorique, elle a parcouru le Chili profond avec un magnétophone et une guitare, dans le but de sauvegarder la musique traditionnelle chilienne, en faisant chanter des morceaux populaires par des vieux chanteurs.