samedi, juin 22, 2013

L’ÉCRIVAIN CARLOS FUENTES, «COMMUNISTE CASTRISTE » TRAQUÉ PAR LE FBI

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

INTELLECTUEL DE GAUCHE, CARLOS FUENTES A ACQUIS DÈS L'ÂGE DE 30 ANS UNE NOTORIÉTÉ INTERNATIONALE AVEC SON PREMIER ROMAN LA PLUS LIMPIDE RÉGION, EN 1958.  SA CARRIÈRE DIPLOMATIQUE L'A CONDUIT À SE PARTAGER ENTRE MEXICO, PARIS ET LONDRES, OÙ IL VIVAIT UNE PARTIE DE L’ANNÉE. EN FRANCE, OÙ CARLOS FUENTES A ÉTÉ AMBASSADEUR DE 1975 Á 1977, LE PRÉSIDENT FRANÇOIS MITTERRAND LUI DÉCERNE LA LÉGION D'HONNEUR EN 1992.

CHASSE AUX SORCIÈRES : L’ÉCRIVAIN CARLOS FUENTES, «COMMUNISTE CASTRISTE» TRAQUÉ PAR LE FBI

Carlos Fuentes, dangereux communiste ? C'est ce qu'a longuement pensé le département d'Etat américain, selon des documents rendus publics sur le site du FBI à la demande de la ville de New York. Considéré comme un sympathisant de Fidel Castro, l'écrivain mexicain a été espionné pendant vingt ans, ses moindres faits et gestes consignés dans les dossiers du FBI.
[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

UN DES MÉMOS PUBLIÉS PAR LE FBI, QUI RELATE LES MOINDRES FAITS ET GESTES DE CARLOS FUENTES, DÉCRIT COMME « COMMUNISTE ».

Dans un des mémos cité par Associated Press, Carlos Fuentes, mort en 2012 à l'âge de 83 ans, est présenté comme un « romancier mexicain réputé, avec une longue histoire de connections subversives».