mercredi, septembre 30, 2015

AU CHILI, ARRESTATION DU PHOTOGRAPHE «ARMÉ » FELIPE DURAN

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

AFFICHE DE LA CAMPAGNE
«LIBERTÉ POUR FELIPE DURAN !» 
Au Chili, les différents gouvernements de la transition (y compris celui de Bachelet) ont envoyé à plusieurs reprises des «signes» vers la presse indépendante. En 2009, les radios communautaires de Valparaiso ont subi des attaques, des perquisitions, des emprisonnements et la saisie d’équipement dans ce qu’on a appelé « Opération Silence » qui visait à faire taire définitivement des stations de radio communautaire. 
Par ailleurs, la documentariste Elena Varela a été arrêtée 
 ARRESTATION DU PHOTOGRAPHE FELIPE DURAN
PHOTO 
DAVID CORTES SEREY
en 2008, son travail d’enquête sur l’assassinat d’Alex Lemun (militant mapuche) et ses rushes ont été saisis, elle a été torturée et détenue en isolement pendant 90 jours, elle a été accusée de lourdes charges qui n’ont jamais pu être prouvées, et a finalement été acquittée.


la suite
[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
AFFICHE DE LA CAMPAGNE
«LIBERTÉ POUR FELIPE DURAN !» 

SUR LE MÊME SUJET :

UN REQUIEM DE LA PLUS BELLE EAU

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

Dans «El Boton de nacar», Patricio Guzman évoque l’histoire du Chili, du génocide indien à la dictature. Un poème dédié à l’eau, une prière pour les disparus

Le désert d’Atacama, tout au nord du Chili,
Patricio Guzman le connaît bien. Il l’a arpenté dans Nostalgia de la luz en compagnie de femmes qui scrutent le sable à la recherche d’esquilles d’os, vestiges hypothétiques de leurs fils, de leurs maris assassinés par la junte de Pinochet, et auprès d’astronomes qui sondent le cosmos pour comprendre les mystères de la vie. Ô poussières d’étoile, ô jonction de l’homme fini et de l’infini…



SUR LE MÊME SUJET :

RAÚL ZURITA, UN MONUMENT DE LA POÉSIE CHILIENNE

RAÚL ZURITA CANESSA
Le poète Raúl Zurita est enfin en France. Nous saisissons cette occasion pour organiser un avant-goût dans le cadre du 14e festival littéraire Belles Latinas. Un vieux projet se concrétisant grâce à l’initiative de l’Université Côte d’Opale qui organise un symposium international à Boulogne-sur-Mer du 5 au 8 octobre prochain. Nous vous invitons à découvrir ses vers énergiques, sensibles, et profonds. Cet auteur singulier sera aussi à Paris, à Toulouse et à Lyon avant de s’envoler pour le Chili, le 14 octobre, pour une lecture à l’AmphiOpéra et en soirée à l’Instituto Cervantes. Nous vous proposons une courte présentation de Raúl Zurita par Benoît Santini, maître de conférence de l’Université de Boulogne-sur-Mer. 

Raúl Zurita, né en 1950, est un poète chilien de renommée internationale, invité dans de nombreux festivals à l’étranger. Lauréat du prix national de littérature au Chili en 2000, il a publié Purgatorio (1979), Anteparaíso (1982), Canto a su amor desaparecido (1985), La vida nueva (1994), Poemas militantes (2000), INRI (2003), Zurita (2011) ainsi qu’un roman, El día más blanco (1999, réédité en 2015) et la traduction d’Hamlet en espagnol (2014). Il a fait partie à la fin des années soixante-dix du Colectivo de Acciones de Arte (CADA) qui visait à faire descendre l’art dans la rue. 





lundi, septembre 28, 2015

LA DUFF BEER D'HOMER SIMPSON BIENTÔT DISPONIBLE

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

La boisson préférée du plus célèbre père de famille de la télévision américaine débarquera bientôt dans les réfrigérateurs des consommateurs. 
ladepeche.fr 
Homer Simpson sirote de la bière Duff depuis plus de 25 ans tous les soirs à la télévision, les spectateurs qui souhaiteront l'imiter pourront donc bientôt s'en procurer.

samedi, septembre 26, 2015

CHILI : ARRESTATION D’UN MILITANT MAPUCHE RECHERCHÉ ET D’UN PHOTOGRAPHE SOLIDAIRE

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

CRISTIAN LEVINAO PRISONNIER MAPUCHE PHOTO ATON

Ce mardi, 22 septembre 2015, Cristian Levinao ex-prisonnier politique mapuche, condamné à 10 ans de prison, qui était dans la clandestinité depuis le 15 juillet, a été arrêtés par la police chilienne dans une commune rurale de la région de Chomio. 
FELIPE DURÁN IBÁÑEZ ET CRISTIAN LEVINAO 
La police a également arrêté le photographe Felipe Durán Ibáñez qui se trouvait avec lui. La police a exposé à la presse des armes et des explosifs qu’elle aurait trouvé sur les lieux de l'arrestation de Felipe et Cristian. Felipe Durán Ibáñez est arrivé, il y a quelques années, à la ville de Temuco comme collaborateur de l’Agence internationale UPI. Il s’est imposé comme un des photographes les plus engagés socialement. Il a dépeint le processus et la lutte du peuple chilien et le peuple Mapuche dans Wallmapu.


mercredi, septembre 23, 2015

CHILI : BACHELET N'A « AUCUNE RAISON DE DÉMISSIONNER »

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

MME BACHELET DANS LE PROGRAMME MATINAL « MUCHO GUSTO », DE
LA CHAÎNE DE TÉLÉVISION MEGAVISION. PHOTO XIMENA NAVARRO
La présidente chilienne Michelle Bachelet a affirmé aujourd'hui n'avoir «aucune raison de démissionner»  ni en avoir l'intention, démentant les rumeurs en ce sens alors que la popularité de la dirigeante socialiste est au plus bas après des scandales financiers.
« Je ne vois aucune raison de démissionner et je
n'en ai pas l'intention », a-t-elle affirmé sur une télévision locale, un an et demi après son retour au pouvoir, Michelle Bachelet ayant déjà été présidente du pays entre 2006 et 2010.

LES RÉUSSITES DU CHILI : DES LEÇONS EN MATIÈRE DE PRÉPARATION AUX SÉISMES

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

UN MEMBRE DE LA CROIX-ROUGE CHILIENNE PARTICIPE AU REDRESSEMENT DU PAYS APRÈS LE TREMBLEMENT DE TERRE DE 2010. PHOTO CAROLA SOLÍS, CROIX-ROUGE CHILIENNE 

Londres , 22 septembre 2015  (IRIN) - Il y a quelques mois, un séisme de magnitude 8,1 a frappé le Népal, faisant plus de 8 000 victimes et déplaçant près de trois millions de personnes. 
Il y a quelques jours, un tremblement de terre plus puissant s’est produit au Chili. L’épicentre était proche de zones peuplées, à seulement 280 kilomètres au nord de Santiago, la capitale, mais il n’y a eu que 11 victimes et quelques centaines de maisons endommagées.

mardi, septembre 22, 2015

DÉCÈS DE CARMEN BALCELLS, «DAME DES NOBEL» DE LA LITTÉRATURE IBERO-AMÉRICAINE

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
 PHOTO DESIDERIO MONDELO
Carmen Balcells, qui fut l’agent des plus grands écrivains de la littérature ibéro-américaine dont Gabriel Garcia Marquez, surnommée en Espagne la «Dame des Nobel», s’est éteinte dimanche à l’âge de 85 ans, a-t-on appris auprès d’une porte-parole de son agence. «Elle est morte hier (dimanche). La famille souhaitait préserver l’intimité. Mardi elle diffusera un communiqué», a-t-on précisé de même source. 
PHOTO BERNARDO PÉREZ
carmen Balcells avait découvert Gabriel GarcíaMarquez en lisant un texte de l’auteur colombien, «Les funérailles de la Grande Mémé», ce qui lui a valu son autre surnom de «Mama grande». «Je ne peux pas imaginer ma vie sans García Marquez», avait dit en 2012 cette femme douce au visage rond.

lundi, septembre 21, 2015

« L'AUTOMNE »

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
« L'AUTOMNE », H. : ,77 M. ; L. : ,63 M. DE GIUSEPPE ARCIMBOLDO, MILAN, 1527 - MILAN, 1593

Cette série des Saisons fut commandée en 1573 par l'empereur Maximilien II de Habsbourg pour être offerte à l'Electeur Auguste de Saxe dont les armoiries, les épées croisées de Meissen, sont brodées sur le manteau de l'Hiver. Elle reprend un cycle antérieur, dont ne subsistent que l'Eté et l'Hiver, daté de 1563 (Vienne, Kunsthistorisches Museum), offert en 1569 par Arcimboldo à Maximilien II, en même temps qu'une série des Quatre Eléments.
L'encadrement de fleurs a été probablement ajouté sur les quatre tableaux au XVIIe siècle.

samedi, septembre 19, 2015

FENÊTRE SUR COUR

[   Cliquez sur l'image pour l'agrandir   ]

« LA PORTE DE L'EUROPE »






mercredi, septembre 16, 2015

INVITATION À L'EXPOSITION COLLECTIVE «RESONANCES»

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]


Jour et Nuit Culture rend hommage à trois générations issues de l'époque sombre de la dictature au Chili à travers une exposition collective.
Après le coup d'état du 11 septembre 1973 au Chili, qui marqua la fin du socialisme et le début d'une répression sanglante, plusieurs milliers de chiliens furent ainsi expulsés de leur pays.

Vernissage le jeudi 17 septembre  à partir de  19 heures. Entrée libre du 15 au 22 septembre 2015 de 16h à 20h.


mardi, septembre 15, 2015

LE CHILI VEUT CRÉER UN GRAND PARC MARIN AUTOUR DE L’ÎLE DE PÂQUES

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
PHOTO KASHFI HALFORD
Selon le quotidien The Guardian, le Chili envisage de créer le plus grand parc marin du monde pour protéger les stocks de poissons de l’île de Pâques, située à 3 700 km du continent. Une grande partie sera complètement interdite à la pêche. Un projet soutenu, encore une fois, par la fondation Pew, ainsi que la fondation Bertarelli. 
Le but affiché est de mettre un terme à la pêche
industrielle illégale pratiquée au large de l’île, qui, selon les écologistes, éclipse les petits bateaux en prenant leurs ressources. La fondation Bertarelli a payé le voyage à l’île de Pâques aux journalistes du Guardian, qui relate des témoignages de pêcheurs : ils observent depuis une dizaine d’années un déclin dans les captures de thon, d'espadon et de barracuda et témoignent de l’impuissance des insulaires à arrêter la pêche illégale.

JEAN ZIEGLER RÉCOMPENSÉ PAR LE CHILI

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
PHOTO ERIC FOUGERE
Jean Ziegler a été distingué au Chili. Le Suisse, sociologue et militant des droits de l'homme, a reçu le titre de commandeur de l'ordre de Bernardo O'Higgins pour son action auprès des réfugiés chiliens. 
Jean Ziegler a reçu du Chili le titre de
commandeur de l'ordre de Bernardo O'Higgins pour son action en faveur des réfugiés chiliens et son travail de rapporteur sur le droit à l'alimentation. Cette distinction est la plus haute accordée par le Chili à des étrangers.

lundi, septembre 14, 2015

SEPTEMBRE RESTE GRAVÉ DANS NOS MÉMOIRES

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]


CHILI : MÉMOIRES DE COMBATTANTES CONTRE LA DICTATURE

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

CINTA CORDIER, MONIQUE ROUMETTE, ANGELA ARRUDA ET SOLEDAD BIANCHI, LORS DE LA PRÉSENTATION DE LEUR « CARNET DE ROUTE À QUATRE VOIX » AU SALON DU LIVRE, PARIS, 2015. PHOTO PAOLA MARTINEZ INFANTE

Dans « Carnet de route à 4 voix » Angela, Cinta, Monique et Soledad nous racontent leurs parcours de militantes, en particulier celui de la lutte contre la dictature chilienne. Entre exils et rencontres, elles entrelacent leurs histoires personnelles à l'Histoire de l’Amérique latine et de l’Europe. Retrouvailles à Paris 10 septembre 2015 

Quatre femmes, une rencontre…
«Carnet de route à 4 voix » est une
composition personnelle et universelle à la fois, C’est la voix de femmes libres qui nous font voyager dans leur intimité. Un parcours dans l’espace et le temps, depuis l’exil des Espagnols lors de «La Retirada» pendant le régime franquiste, en passant par la guerre d’Algérie, Mai 1968, les dictatures brésilienne et chilienne, un long temps au cours duquel s’est forgé une amitié entre femmes, des liens tissés par l’histoire avec H majuscule.

samedi, septembre 12, 2015

EDUARDO YENTZEN : « LA LUTTE CULTURELLE DANS LES ANNÉES 1970 A CRÉÉ LES FONDEMENTS DE LA RÉVOLTE SOCIALE AU CHILI »

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
PHOTO RICARDO ALIAGA BASCOPÉ 

Alors que l’on commémore ce 11 septembre, les quarante-deux ans du coup d’Etat de 1973 qui a renversé Salvador Allende, nous publions ce témoignage d’Eduardo Yentzen. Ecrivain, professeur et journaliste, il est fondateur de «La Bicicleta», l’une des principales revues de la résistance culturelle anti-Pinochet, au Chili, entre 1978 et 1987. Notre correspondant particulier a rencontré pour l’Humanité.fr à Santiago cette figure importante de la jeunesse et de la culture chiliennes des années 1970. Entretien. 

Racontez-nous la naissance de "La Bicicleta" ?

Eduardo Yentzen 
Cette revue naît, à l’époque, dans le cadre d’uneréflexion politique générale et d’une stratégie politique d’affrontement de Pinochet, à travers ce que nous avons appelé la « résistance culturelle ». Il faut bien comprendre le contexte : au début de la dictature, en plus du couvre-feu, les gens avaient l’interdiction absolue de se rassembler dans les lieux publics.

CHILI : DES ŒILLETS ROUGES ET BLANCS EN MÉMOIRE DE SALVADOR ALLENDE

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
PHOTO XIMENA NAVARRO
42 ans plus tard, le 11 septembre continue d‘être un jour de tristesse pour les Chiliens. La présidente Michelle Bachelet a solennellement commémoré le coup d’Etat, la mort de Salvador Allende, et évoquer “la nécessité de protéger la démocratie”. 
Euronews
[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
PHOTO XIMENA NAVARRO
des œillets rouges et blanches ont été déposées dans la Moneda, notamment sur le canapé où le corps d’Allende a été retrouvé.

mercredi, septembre 09, 2015

101ème ANNIVERSAIRE DU POÈTE CHILIEN NICANOR PARRA

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
 ILLUSTRATION DAVID COFRÉ
Le poète chilien compte maintenant 101 années. Dans sa maison de Las Cruces, à une centaine de kilomètres à l’ouest de Santiago sur la côte pacifique, il regarde passer les vagues. Loin des voyageurs qui se rendent en ville pour profiter de la station balnéaire, l’auteur des Poemas y Antipoemas a célébré son anniversaire ce 5 septembre. Et les fans étaient présents.
Cécile Mazin
Une manifestation a été organisée pour célébrer l’œuvre du poète – lauréat du prix Cervantes 2011 et, l’année suivante, du prix Pablo Neruda, dédié à la poésie. Les organisateurs s’étaient retrouvés ce samedi, pour commémorer également la révolution littéraire qu’avait apportée Nicanor Parra, voilà 60 ans.


SUR LE MÊME SUJET :


mardi, septembre 08, 2015

CHILI: LE PROJET DE LOI POUR L'AVORTEMENT CONTROVERSÉ

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
Au Chili, un projet de loi crée la controverse : la présidente Michelle Bachelet veut légaliser l'avortement, aujourd'hui strictement interdit. La commission de santé du parlement chilien planche en ce moment sur le projet de loi. Seuls 6 autres pays dans le monde interdisent totalement l'avortement, dont le Honduras et le Vatican. Sept chiliens sur dix veulent que la loi change dans leur pays. Pourtant, le débat en séance plénière prévu en octobre, à la chambre des députés et au Sénat s'annonce houleux.

SUR LE MÊME SUJET :


lundi, septembre 07, 2015

LE CHILI ENVISAGE D'ACCUEILLIR DES SYRIENS

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

DES MIGRANTS MARCHENT PRÈS DE LA FRONTIÈRE ENTRE LA GRÈCE ET LA MACÉDOINE, LE 7 SEPTEMBRE 2015. PHOTO SAKIS MITROLIDIS

Le Chili envisage d'accueillir des réfugiés syriens, qui fuient par dizaines de milliers leur pays déchiré par la guerre pour rejoindre, notamment, l'Europe occidentale, a annoncé aujourd'hui dans la presse le ministre chilien des Affaires étrangères, Heraldo Muñoz. 
DESSIN KIANOUSH
C'est une question qui "est en train d'être étudiée", a déclaré Heraldo Muñoz au quotidien La Tercera, ajoutant que "le gouvernement est profondément préoccupé par cette situation humanitaire".

CHILI : UNE CHIENNE SAUVE UN ENFANT ABANDONNÉ EN L’ALLAITANT


Faits divers : Au Chili, un enfant de 2 ans abandonné par sa mère a eu la vie sauve grâce à la chienne des voisins, qui l’a protégé et allaité. 
selon le journal local 24 Horas, la police chilienne a découvert jeudi dernier dans la petite ville portuaire d’Arica un enfant de deux ans seul et sous-alimenté.

dimanche, septembre 06, 2015

CHILI : CONDAMNATION CONFIRMÉE POUR UN EX-OFFICIER DE LA DICTATURE

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

PHOTO DU FILM MISSING (PORTÉ DISPARU)

Un tribunal chilien a confirmé samedi la condamnation à sept ans de prison d'un ex-officier de la dictature pour le meurtre en 1973 de deux journalistes américains, Charles Horman et Frank Teruggi. 
La Cour d'appel de Santiago «a confirmé la sentence de sept ans de détention pour l'ex-général de brigade à la retraite Pedro Espinoza comme auteur des deux meurtres», a indiqué un communiqué de la Justice chilienne.

vendredi, septembre 04, 2015

LE GOUVERNEMENT CHILIEN INSTAURE ET FÊTE, LA JOURNÉE DU VIN

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
Il y a exactement 470 ans, le conquistador Pedro de Valdivia envoyait à l’empereur Charles Quint une lettre évoquant la première plantation connue de vignes européennes au Chili (sur la commune de Santiago de la Nueva Extremadura). 
Si à l’époque ces ceps devaient se limiter à la
pieuse production de vin de messe, la filière chilienne s’est depuis développée jusqu’à atteindre une production record de 12,86 millions d’hectolitres de vins en 2015 (+30 % par rapport à 2014 selon les Services Chiliens de l’Agriculture et de l’Elevage).

jeudi, septembre 03, 2015

ARAVENA, BIDASSE DE LA XV ÈME BIENNALE D'ARCHITECTURE DE VENISE

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

ALEJANDRO ARAVENA  ET PAOLO BARATTA À VENISE. PHOTO GIORGIO ZUCCHIATTI 

Alejandro Aravena. Son nom est peut-être moins connu que celui de son agence : Elemental. Toutefois, il y a fort à parier que l’année prochaine il en sera différemment. Et pour cause, l’architecte chilien sera le commissaire pioupiou de la prochaine biennale d’architecture de Venise. Son thème, au son du clairon, «Reporting from the front».


Dans un communiqué, Paolo Baratta, président
de l’événement, affirmait qu’«après la Biennale expérimentale développée par Rem Koolhaas – dédiée entièrement aux recherches du commissaire – notre conviction était désormais de passer à une biennale qui invite les architectes et qui explore de nouvelles frontières afin d’illustrer la vitalité de l’architecture». Voilà qui peut tout et ne  rien dire. Sauf peut-être à condamner le culte de la personnalité orchestrée par le dernier commissaire batave.


SUR LE MÊME SUJET :

mardi, septembre 01, 2015

ARGENTINE : « LA PETITE-FILLE N°117 A RETROUVÉ SON IDENTITÉ »

[ Pour écouter, cliquer sur la flèche ]




    Une histoire assez émouvante, ça se passe en Argentine

     «BIENVENUE À LA VÉRITÉ »
    UNE DU QUOTIDIEN PÁGINA 12 
    Et elle commence, cette histoire, par un simple communiqué, c'était hier : «la petite-fille n°117 a retrouvé son identité ». Toute l'Argentine s'est alors arrêtée pour partager une vraie émotion collective. Pourtant, vu d'ici, c'est assez laconique comme communiqué ! 

    En fait, le communiqué en question venait d'une association très célèbre là-bas : celle des Grands-mères de la place de mai. Des mères donc, qui se battent pour connaître le sort réservé à leurs enfants disparus pendant la dictature militaire de 1976 à 1983.

    On compte 30 000 disparus pendant cette période épouvantable de l'histoire argentine. Or il se trouve qu'un certain nombre de ces disparues étaient [des femmes] enceintes au moment de leur arrestation.

    [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

    Des bébés qui sont nés en captivité et ont été adoptés par des cadres du régime, des militaires, ou des fonctionnaires de la dictature. C'est le second combat des Grands-mères de la place de mai : retrouver ces enfants et leur redonner leur véritable identité.

    C'est donc le 117ème enfant de disparus qui, depuis hier, connaît ses véritables parents.


    [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

    MME  MARÍA DOMÍNGUEZ LA GRAND MÈRE DE LA LA PETITE-FILLE RETROUVÉE
    Il s'agit d'une femme de 37 ans, fille de deux militants du Front argentin de libération, un des nombreux groupes gauchistes qui existaient à l'époque. Ses vrais parents ont « disparus » en décembre 1977, alors que sa mère était enceinte de 6 mois. On ne sait rien, volontairement, des parents adoptifs de cette 117ème « petite-fille identifiée », ni même son nom actuel. Les Grands-mères de la place de mai sont très attachées à la discrétion et à la volonté d'anonymat de beaucoup des enfants retrouvés.


    On sait simplement qu'elle a été retrouvée grâce à une enquête de l'association et surtout, grâce à une banque de données unique au monde, gérée par l'Etat argentin et qui recueille les échantillons ADN de tous les parents survivants de disparus.

    LES GRAND-MÈRES MARÍA ASSOF DE DOMÍNGUEZ ET 
    ANGELINA CATTERINO AVEC LES PHOTOS DE SES ENFANTS,
    WALTER DOMÍNGUEZ ET GLADYS CASTRO
    PHOTO JOAQUÍN SALGUERO 
    Combien reste-t-il d'enfants à retrouver ? Les Grands-mères de la place de mai pensent qu'il en reste environ 400. Elles comptent sur leurs enquêtes mais aussi sur les familles adoptives. Car les recherches commencent souvent par l'aveu des parents adoptifs ou le soupçon des enfants eux-mêmes. Chaque fois, c'est le même cérémonial : l'association appelle «l'enfant retrouvé» pour lui redonner son identité. Un rendez-vous discret est pris avec la famille encore vivante. Et un communiqué est publié. Et chaque fois, l'Argentine entière s'émeut et se souvient.