samedi, juillet 30, 2016

LES CHILIENS DANS LA RUE POUR PROTESTER CONTRE LE SYSTÈME DE RETRAITE

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]


MANIFESTANTS DANS LES RUES DE SANTIAGO,
«LES GRANDS-PARENTS SOUTIENNENT LEURS PETITS-ENFANTS», LE 10 JUILLET 2016. 
PHOTO CARLOS VERA

Au Chili, une manifestation contre les fonds de pensions a surpris tout le pays par son ampleur. Dimanche dernier, plus de 200 000 Chiliens ont marché à Santiago et dans 40 villes du pays pour dire non au système de retraite actuel, basé sur les fonds de pension. Les fonds de pension, ce sont ces fonds d’investissement qui fonctionnent par capitalisation. C’est grâce au bouche-à-oreille que les gens se sont mobilisés, ou plutôt grâce au clic à clic. L’information, très peu relayée par la presse, a beaucoup circulé sur les réseaux sociaux. 


LES CHILIENS DANS LA RUE POUR PROTESTER
CONTRE LE SYSTÈME DE RETRAITE
PHOTO AGENCIA UNO
Mises à part les manifestations étudiantes, le Chili n’est pas coutumier des grandes manifestations de masse. Les organisations qui ont lancé l’appel sont pour la plupart méconnues du Chilien moyen. Le porte-parole du mouvement « No mas AFP », « Non au fonds de pension », Luis Mesina, est tout aussi inconnu, et en plus bien peu charismatique. Et la presse n’a pratiquement pas annoncé la manifestation à venir.