dimanche, décembre 31, 2017

AU PÉROU, 230 AUTEURS SIGNENT UN MANIFESTE CONTRE LA GRÂCE DE L’EX-PRÉSIDENT FUJIMORI


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

AU PÉROU, 230 AUTEURS SIGNENT UN MANIFESTE
CONTRE LA GRÂCE DE L’EX-PRÉSIDENT FUJIMORI 
PHOTOMONTAGE 
CRÓNICA VIVA

Ils s’élèvent contre une décision qu’ils qualifient « d’illégale et d’irrresponsable » : plus de 230 écrivains péruviens, dont le Prix Nobel de littérature Mario Vargas Llosa, ont signé samedi 30 décembre un manifeste contre la grâce de l’ex-président Alberto Fujimori. Intitulé « Pour la dignité du Pérou et contre la grâce », le texte rappelle que « Fujimori a été condamné pour violation des droits de l’homme et corruption » et qu’il a été « responsable d’un coup d’État ».
« LE PARDON EST UNE INSULTE, ASSASSIN »,
EST-IL ÉCRIT SUR CETTE BANDEROLE.
M. FUJIMORI A DEMANDÉ « PARDON »,
LE 26 DÉCEMBRE, POUR LES ACTES
COMMIS PAR SON GOUVERNEMENT
ENTRE 1990 ET 2000.
PHOTO  MARTIN MEIJA
 Le Monde.fr avec l'AFP
L’ex-chef de l’État péruvien (1990-2000), qui purgeait une peine de 25 ans pour corruption et crimes contre l’Humanité, a été gracié le 24 décembre par l’actuel président Pedro Pablo Kuczynski, ce qui suscite une vive controverse dans le pays.


UN MANNEQUIN À L’EFFIGIE 
D’ALBERTO FUJIMORI,
EN TENUE D’HÔPITAL.
PHOTO GUADALUPE PARDO


SUR LE MÊME SUJET :

PORTRAITS DE FAMILLE : CLAUDIO ARRAU

PORTRAIT DE CLAUDIO ARRAU 
PHOTO ALLAN WARREN
[ Pour écouterdouble-cliquer sur la flèche ] 
PORTRAITS DE FAMILLE PAR PHILIPPE CASSARD 
   -RADIO FRANCEMUSIQUE-
« CLAUDIO ARRAU »,  DIFFUSÉ LE SAMEDI 17 JUIN 2017
 DURÉE : 1:58:58
France Musique


PHOTO  ALLAN WARREN

claudio Arrau (1903-1991). De bonne heure le pianiste chilien, allemand puis américain a affermi sa réputation à travers le monde, marathonien infatigable. Son art a grandi à ses débuts sous l'aile de son maître Martin Krause, élève de Liszt.



samedi, décembre 30, 2017

« COMMENT POUVONS-NOUS LES RENVOYER À LA MORT ? »


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

JEAN-MARIE GUSTAVE LE CLÉZIO SUR LE
PLATEAU DE BOOMERANG © RADIO FRANCE

« Comment pouvons-nous les renvoyer à la mort ? » Le vibrant plaidoyer de Le Clézio pour les migrants
 
« COMMENT POUVONS-NOUS LES RENVOYER À LA MORT ? »

[ Cliquez sur la flèche pour voir la vidéo ] 

ÉDITO - Jean-Marie Gustave Le Clézio a lu à l'antenne un texte inédit dans lequel l'écrivain prend position pour les migrants. Un texte extraordinaire à découvrir ici. Jean-Marie Gustave Le Clézio était aujourd'hui un invité spécial dans la matinale d'Inter : successivement invité de Nicolas Demorand à 8h20 et d'Augustin Trapenard dans son magazine culturel, Boomerang, à 9h10. Augustin Trapenard lui a donné carte blanche quelques minutes pour lire un texte… L'écrivain a lu à l'antenne un texte inédit. 
Un texte inédit de Jean-Marie Le Clézio  
Publié le jeudi 5 octobre 2017
La vérité, c'est que chaque drame de la migration en provenance des pays pauvres pose la question qui s'est posée jadis aux habitants de Roquebillière, lorsqu'ils ont offert l'asile à ma mère et à ses enfants: la question de la responsabilité.


LE CARMÉNÈRE, FIERTÉ CHILIENNE


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

HACIENDA VIK, MILLAHUE, 
SAN VICENTE DE TAGUA TAGUA, CHILI

Il est parfois des cépages comme des espèces animales : ils disparaissent. Le carménère était exploité depuis le Moyen Age dans la région de Bordeaux mais, victime du phylloxéra au XIXe siècle, il disparaît totalement vers 1860. Un ampélographe français en voyage d’étude dans la haute vallée du Maipo au Chili remarque un pied de vigne différent. Après de nombreux tests concluants, le carménère est officiellement ressuscité en 1994. Une occasion trop belle pour ne pas profiter d’une halte dans la région de Santiago à la découverte de quelques-uns des chais de cet antique cépage très épicé.
LA SUITE FORNASETTI, L’UNE DES CHAMBRES DE L’HÔTEL
VIK CHILE DÉCORÉE PAR L’UN DES ARTISTES
CONTEMPORAINS CHOISIS PAR ALEXANDER VIK.
VIK CHILE 
C’est la fierté des Chiliens, et de nombreuses exploitations en font désormais leur vin fétiche depuis sa réintroduction le long de la Cordillère côtière au sud de Santiago. Pourtant, c’est Alexander Vik, un entrepreneur norvégien amoureux de la vigne qui lui a consacré son plus bel écrin.




SUR LE MÊME SUJET :

vendredi, décembre 29, 2017

LE PRIX DU CUIVRE S’ENVOLE SUR FOND DE REPRISE ÉCONOMIQUE


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

LE PRIX DU CUIVRE S’ENVOLE SUR 
FOND DE REPRISE ÉCONOMIQUE

La forte demande de métaux industriels, les risques de pénurie et de rupture de la production poussent les prix à la hausse. Celui du métal rouge est à son plus haut historique

PHOTO EUROPEAN PRESSPHOTO AGENCY 
En cette même période l’an dernier, les prix des métaux industriels avaient flambé; Donald Trump, qui venait de remporter la présidentielle américaine, avait réitéré sa promesse de campagne d’investir 1000 milliards de dollars dans les infrastructures. Un projet n’a pas encore démarré. Soit. 




jeudi, décembre 28, 2017

L’URSS ET LA COUPE DU MONDE 1962


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

JUAN  PINTO DURÁN ETCARLOS DITTBORN,
LORS DU CONGRÈS DE LA FIFA EN 1956 AU PORTUGAL
PHOTO DIARIO ILUSTRADO
Lors du Congrès de la FIFA en 1956, trois pays étaient en lice pour l’organisation de la Coupe 1962 : l’Argentine, le Chili et l’Allemagne de l’Ouest (RFA). Il était évident que la Coupe du Monde n’allait être organisée trois fois de suite en Europe. Il restait donc à choisir entre les deux pays d’Amérique du sud pour devenir, après l’Uruguay (1930) et le Brésil (1950), le troisième pays du continent à organiser la compétition. Et, grâce au travail du Président de la Fédération chilienne M. Carlos Dittborn, le Chili remporta la confrontation. 
CARLOS DITTBORN 
Cependant le Chili aurait pu ne pas accueillir la Coupe du Monde. En effet le Chili connut en mai 1960 une série de tremblements de terre dévastateurs à Concepción et à Valdivia d’une magnitude de 9.5 sur l’échelle de Richter, faisant des milliers de morts et détruisant une grande partie des infrastructures du pays, notamment les villes supposées accueillir les matchs de la Coupe du Monde comme Concepción, Talca, Antofagasta et Valdivia. Et malgré le retour à la charge des Argentins, Dittborn, pour qui cette compétition était la consécration de sa vie (il mourut un mois avant le début de la compétition à l’âge de 38 ans), permit tout de même au Chili d’organiser sa compétition. Sa déclaration « Laissez-nous la Coupe du Monde car à part elle, nous n’avons plus rien » marqua les esprits et fut le slogan de cette Coupe du Monde.




SUR LE MÊME SUJET :

EN MARCHE FORCÉE


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

LE GOUVERNEMENT ENTEND METTRE TOUS LES CHÔMEURS EN EXAMEN




vendredi, décembre 22, 2017

BONNES FÊTES DE FIN D’ANNÉE !


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

BONNES FÊTES DE FIN D’ANNÉE !

Araucaria vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année !
  
Nos meilleurs Vœux pour 2018




lundi, décembre 18, 2017

TOUT A COMMENCÉ SUR L’ÎLE DE ROBINSON


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

TOUT A COMMENCÉ SUR L’ÎLE DE ROBINSON 

En 1719, l’écrivain britannique Daniel Defoe donne naissance au personnage de Robinson Crusoé. Voyageur anglais, celui-ci fait naufrage sur une île située à l’embouchure de l’Orénoque, au Venezuela. Pour l’économiste Stephen Hymer, la vie qu’il se compose alors — chasse, agriculture et soumission de l’autochtone Vendredi — constitue une parfaite allégorie du mécanisme qui fonde le mode de production capitaliste : l’accumulation primitive.
par Stephen Hymer
le personnage solitaire de Robinson Crusoé a souvent inspiré les économistes : par ses qualités de robustesse, d’efficacité, d’intelligence et de frugalité, il incarnerait la capacité de l’espèce humaine à maîtriser la nature. L’épopée que raconte Daniel Defoe est pourtant également une histoire de conquête, d’esclavage, de prédation, de meurtre. Bref, de loi du plus fort. Que cet aspect-là du roman soit généralement occulté ne devrait pas nous surprendre puisque, comme l’observait Karl Marx, « dans les manuels béats de l’économie politique, c’est l’idylle (…) qui a de tout temps régné (1) ». Entre le Robinson Crusoé chéri par les économistes et celui du livre, il y a un gouffre aussi large qu’entre le libre-échange tel que l’enjolivent les manuels d’économie et sa réalité factuelle.






 SUR LE MÊME SUJET :

samedi, décembre 16, 2017

«IL Y A UNE PASSION DE LA GAUCHE FRANÇAISE POUR L'AMÉRIQUE LATINE»


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

FRANÇOIS MITTERRAND, SALVADOR ALLENDE, GASTON DEFERRE
ET CLAUDE ESTIER AU PALAIS DE LA MONEDA,
À SANTIAGO AU CHILI, LE 19 NOVEMBRE 1971.
PHOTO IFM
À l'occasion de l'élection présidentielle au Chili, l'historienne Judith Bonnin revient sur l'histoire d'amour entre le PS de François Mitterrand et le socialisme de Salvador Allende.
À NANCY, FRANÇOIS MITTERRAND, 
PREMIER SECRÉTAIRE DU PS, 
INAUGURE UNE FRESQUE CONSACRÉE 
AU DÉFUNT SALVADOR ALLENDE  
EN PRÉSENCE DE LA VEUVE DU
PRÉSIDENT CHILIEN, HORTENSIA BUSSI.
AU CENTRE, JACK LANG, DIRECTEUR DU FESTIVAL
DE THÉÂTRE UNIVERSITAIRE DE LA VILLE.
PHOTO NON DATÉE AFP
Tant Michelle Bachelet, la présidente sortante du Chili, que Alejandro Guillier, le candidat de gauche qui dispute ce dimanche le second tour de la présidentielle face au conservateur Sebastián Piñera, ont des racines françaises (c’était aussi le cas du dictateur Augusto Pinochet). Dans la classe politique française, Marisol Touraine (PS), Raquel Garrido (FI) ou Sergio Coronado (EE-LV) sont enfants d’exilés chiliens. Les liens entre les gauches des deux pays sont étroits, comme nous l’explique Judith Bonnin, agrégée d’histoire et docteure de l’université Paris-Diderot (1)


vendredi, décembre 15, 2017

41ÈME ANNIVERSAIRE DE LA DISPARITION DE REINALDA PEREIRA

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]


DISPARITION DE REINALDA PEREIRA PLAZA
CAPTURE D'ÉCRAN DU «DÍA DEL OLVIDO N°1»  

1976 -15 DÉCEMBRE- 2017

41ÈME ANNIVERSAIRE DE LA DISPARITION DE REINALDA PEREIRA PLAZA
REINALDA PEREIRA PLAZA,
 PHOTO DE FAMILLE 
Reinalda Pereira Plaza, Technicienne médicale, d'un laboratoire médical de recherche privé, militante du Parti communiste. Enceinte de 5 mois, fut séquestré dans la rue, le 15 décembre 1976.

« LA JOURNÉE CONTRE L'OUBLI » , 
VIDEO DE - AMNESTY INTERNATIONAL‎

jeudi, décembre 14, 2017

LES ÉTATS-UNIS ABROGENT LA NEUTRALITÉ DU NET, UN PRINCIPE FONDATEUR D’INTERNET


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

LES ÉTATS-UNIS ABROGENT LA NEUTRALITÉ DU NET
Ce que redoutaient les défenseurs de la neutralité du Net est arrivé : jeudi 14 décembre, la Commission fédérale des communications (FCC) a mis fin aux Etats-Unis à ce grand principe.
LA NEUTRALITÉ DU NET RÈGNE
DEPUIS LES DÉBUTS D’INTERNET.
PHOTO CLARISSE CHARBONNIER
Fondateur d’Internet, celui-ci veut que tous les contenus mis en ligne sur le réseau soient traités de la même manière, sans discrimination. Il interdit par exemple à un fournisseur d’accès à Internet (FAI) de transporter les flux vidéo provenant d’un service donné plus rapidement que ceux d’un autre. Il lui interdit aussi de bloquer l’accès à certains sites ou à un certain type de contenus. Concrètement, sous l’empire de la neutralité du Net, un FAI américain n’avait pas le droit de faire payer davantage ses consommateurs pour un accès plus rapide à YouTube ou à Netflix, par exemple.


SUR LE MÊME SUJET :


    mardi, décembre 12, 2017

    DÉCÈS D'APOLONIA RAMÍREZ


    [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
    Pola, de son vrai nom Apolonia Ramírez Caballero
    APOLONIA RAMÍREZ  DITE « POLA » 
    C'est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès d'Apolonia Ramírez, survenu lundi 11 décembre 2017 à Santiago du Chili, économiste et chercheuse au Programme d'Économie du Travail, activiste chilienne des droits de l'homme.
    AFFICHE DE L'ASSOCIATION DES FAMILLES 
    DE DÉTENUS DISPARUS (AFDD) 

    HUMILDE APOLONIA RAMÍREZ CABALLERO, NÉE DANS LE VIEUX PORT FLUVIAL DE LINARES DE PERALES, À LA CONFLUENCE DE LA RIVIÈRE MAULE ET LA RIVIÈRE CLARO, DANS LA COMMUNE MAULE AU SUD DE SANTIAGO DU CHILI, LE 7 NOVEMBRE 1946 ET DÉCÉDÉE À SANTIAGO, LE LUNDI 11 DÉCEMBRE 2017.


    APOLONIA RAMÍREZ
    Pola Ramirez ne saura jamais la vérité. Depuis près de quarante-et-un ans, elle recherchait les restes de son compagnon,  Lenin Díaz Silva, militant communiste (PCCh) enlevé le 9 mai 1976, pendant la dictature d'Augusto Pinochet.



    lundi, décembre 11, 2017

    ELSA TRIOLET FAN DE JOHNNY


    [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

    ELSA TRIOLET FAN DE JOHNNY
    Dans « les Lettres françaises » (N° 1016, du 13 au 29 février 1964), Elsa Triolet consacrait sa chronique théâtrale à Johnny Hallyday. Voici des extraits de ce beau texte, à bien des égards prémonitoire.
    « Il ne laissait pas le temps à la salle d'applaudir, il excitait ses musiciens comme un cocher ses chevaux: «Plus fort! Plus fort!...? Encore plus fort!...». C'est le galop à mort, le délire de la vitesse, de la musique, de la danse... Il semblait connaître chaque spectateur dans la salle, s'amuser avec elle, follement et, soudain, confier son désespoir à tout ce monde, comme mortellement blessé, souffrant à la mesure de sa taille, de sa force et non pas à celle des mauviettes qu'il avait devant lui: «Pas cette chanson...» ou «Serre la main d'un fou...» du récital précédent, cette main que personne ne veut serrer. Un tigre souffre, lui aussi, et un adolescent donc!
    JOHNNY HALLYDAY EN 1967
    PHOTO RAYMOND DEPARDON
    «Un métier à se demander s'il y a pour lui une coupure entre la vie quotidienne et la scène, tant il est chez lui dans la lumière des projecteurs, le public comme des convives qu'il veut combler, l'exhibition comme un amusement délirant, pour l'acquérir, ce métier, il faut qu'il ne l'abandonne jamais, qu'il s'exerce sans arrêt, que ce qu'il fait en scène, il le continue dans la rue, et en mangeant, et en dormant... Une image que cela, car à ce rythme, et aussi jeune animal joueur que l'on soit, il y aurait de quoi mourir cent fois d'une rupture du cœur!




    SUR LE MÊME SUJET :


    dimanche, décembre 10, 2017

    GABRIELA MISTRAL : 72ÈME ANNIVERSAIRE DU PRIX NOBEL DE LITTÉRATURE


    [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

     PHOTO COLORÉE ROBERTO AGUIRRE MATURANA

    Le 1er  décembre 1945, le prix Nobel de littérature fut décerné à Gabriela Mistral. « Pour sa poésie lyrique qui, inspirée par des émotions  puissantes, a fait de son nom un symbole des aspirations idéalistes de tout le monde latino-américain. » [Nobelprize.org]
    GABRIELA MISTRAL  
    Lucila de María del Perpetuo Socorro Godoy Alcayaga, dite Gabriela Mistral née le 7 avril 1889 à Vicuña décédée le 10 janvier 1957 à New York, fut une éducatrice, diplomate, féministe et poétesse chilienne, Prix Nobel de littérature en 1945.




    SUR LE MÊME SUJET :

    SOIXANTIÈME ANNIVERSAIRE DE LA MORT DE GABRIELA MISTRAL
    127ÈME ANNIVERSAIRE DE LA NAISSANCE DE GABRIELA MISTRAL
    MESSAGE POSTHUME DE GABRIELA MISTRAL
    ÉTONNANTE IMAGE DE NGC 3324, UNE NURSERIE D'ÉTOILES
    GABRIELA MISTRAL REÇOIT LE PRIX NOBEL
    Ñ - RECADO SOBRE PABLO NERUDA, POR GABRIELA MISTRAL
    GABRIELA MISTRAL DANS L'ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS