vendredi, février 03, 2017

FACE AU « ROMAN NATIONAL », LES HISTORIENS MONTENT AU FRONT


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

Une jeune garde de chercheurs investit le débat public. Leur but  : faire pièce au «  roman national  », vision monolithique et réactionnaire du pays.
Déjà 50 000 exemplaires sortis en 
COUVERTURE DE L'«HISTOIRE
MONDIALE DE LA FRANCE» 
  
trois semaines et trois réimpressions… C’est incontestablement un petit événement, déclenché par un ouvrage qui a rassemblé 122 historiens. Histoire mondiale de la France (Seuil, 800 pages, 29 euros) s’est hissé dans les meilleures ventes d’essais dès son lancement, se classant même, le jour de sa parution, juste derrière la réédition en couleurs de Tintin au pays des Soviets dans les commandes d’Amazon.


« Ce ne serait pas trop de l’histoire du monde pour expliquer la France. » Jules Michelet, Introduction à l’histoire universelle (1831) 

« QUELLES FRONTIÈRES POUR LE RÉCIT NATIONAL ? »

[ Pour écouterdouble-cliquer sur la flèche ] 
EMISSION LA GRANDE TABLE (2ème partie) :  D'OLIVIA GESBERT
-FRANCE CULTURE- « QUELLES FRONTIÈRES POUR LE RÉCIT NATIONAL ? » 
 DIFFUSÉ LE MERCREDI 11 JANVIER 2017