mercredi, mai 31, 2017

27ÈME ANNIVERSAIRE DE LA MORT DE CLOTARIO BLEST


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

VEILLÉE FUNÈBRE CLOTARIO LEOPOLDO BLEST RIFFO
1990 -31 MAI- 2017

VINGT-SEPTIÈME ANNIVERSAIRE
DE LA MORT DE CLOTARIO BLEST

 CLOTARIO LEOPOLDO BLEST RIFFO
Clotario Leopoldo Blest Riffo, né le 17 novembre 1899 à Santiago du Chili, est décédé le 31 mai 1990 dans la même ville. Clotario Blest fut un dirigeant syndical et homme politique chilien, fondateur de diverses organisations, incluant l'Association des employés fiscaux (ANEF), la Centrale Unique de Travailleurs (CUT), le Mouvement de Gauche Révolutionnaire (MIR) et le Comité de défense de droits humains et syndicaux (CODEHS). Il mourut dans le couvent des Frères mineurs récollets franciscains, situé à Santiago dans la commune de Recoleta, il y a 27 ans, le 31 mai 1990.

SUR LE MÊME SUJET :

dimanche, mai 28, 2017

LA CONSTRUCTION DU PLUS GRAND TÉLESCOPE DU MONDE EST LANCÉE AU CHILI


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

PHOTO SEBASTIÁN RODRÍGUEZ

La construction du plus grand télescope du monde a démarré au Chili. L’appareil aura un diamètre de 39m et coûtera un milliard d'euros.
PHOTO SEBASTIN RODRÍGUEZ
La Présidente chilienne Michelle Bachelet a lancé vendredi, dans le nord du pays, la construction du plus grand télescope du monde, le Télescope Géant Européen (en anglais : ELT pour Extremely Large Telescope). Il sera capable de capter des images en direct de planètes évoluant hors du Système solaire.

LE CHILI RÉGULARISE SES ENFANTS APATRIDES


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

PHOTO SEBASTIÁN RODRÍGUEZ 
Chili Pourtant nés sur le sol chilien, des milliers de mineurs ne bénéficient d'aucune nationalité en raison d'un vide juridique.
PHOTO SEBASTIÁN RODRÍGUEZ 
Née au Chili et adoptée par des Chiliens, Evelyn Flores a dû attendre ses 16 ans pour avoir une nationalité, une situation ubuesque qui touche 2500 mineurs et que le gouvernement de Michelle Bachelet entend régler.



samedi, mai 27, 2017

LES PREMIERS AMÉRICAINS

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
 
LES COURS DU COLLÈGE DE FRANCE  -RADIO FRANCE CULTURE-
«HOMO SAPIENS : L’ESPÈCE ORPHELINE (8), LES PREMIERS AMÉRICAINS», 
DIFFUSÉ LE VENDREDI SAMEDI 19 MAI 2017  DE 5H À 6H
DURÉE : 0:59:00 

    Comment les Amériques se sont-elles peuplées, par les voies Sibérie-Alaska ou par les voies côtières Pacifique? Y aurait-il finalement un peu de l’homme eurasien dans l’homme moderne américain?

    Le paléoanthropologue, Jean-Jacques Hublin, professeur invité au Collège de France, depuis 2014 et directeur du département d'Évolution humaine à l'Institut d'anthropologie évolutive Max Planck de Leipzig en Allemagne, nous entraîne aujourd’hui sur le continent américain pour suivre les traces des peuplements des hommes modernes. Après la sortie de l’Afrique, la colonisation de l’Europe et de l’Australie par Homo Sapiens, il rappelle les séries de découvertes archéologiques et génétiques et les débats contradictoires et toujours passionnés sur l’origine des hommes modernes en Amérique du Nord et du Sud et les voies de peuplement.

    Nous découvrons le complexe industriel Clovis du nom d’une ville du Nouveau Mexique et le site archéologique de Monte Verde, dans le sud du Chili.

    Dans on ouvrage, Quand d'autres hommes peuplaient la terre, co-écrit avec Bernard Seytre, Jean-Jacques Hublin rappelle que les hommes modernes sont à l’origine

    "des extinctions massives de grande faune correspondant à leur colonisation de l’Australie, voici environ 50.000 ans et de l’Amérique du Nord, il y a environ 12.000 ans."

    Les récentes analyses ADN peuvent encore redistribuer les cartes et Jean-Jacques Hublin rappelle la nécessité de conclusions provisoires.

    Et nous gagnons l’amphithéâtre du Collège de France, le 6 décembre 2016, pour le cours de Jean-Jacques Hublin, intitulé « Homo sapiens : l’espèce orpheline », aujourd’hui les «Les premiers américains».


    AMPHITHÉÂTRE MARGUERITE DE NAVARRE - MARCELIN BERTHELOT
    06 DÉCEMBRE 2016 17:00 18:00 COURS

    [ Cliquez sur la flèche pour voir la vidéo ]





    Intervenants

    vendredi, mai 26, 2017

    LA RANÇON ET LA RENTE


    [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

    PHOTO GCHQ/PA

    La récente contamination par le virus « WannaCry » (1) de centaines de milliers d’ordinateurs — dont ceux des hôpitaux britanniques, d’opérateurs télécoms et autres entreprises du monde entier —, ne doit pas être balayée d’un revers de la main comme l’énième arnaque de quelques cybercriminels. Les assaillants ont utilisé des failles découvertes par les agences de sécurité américaines pour assurer leur propres missions de cyberguerre. Dès lors, il n’est plus possible d’ignorer cette réalité dérangeante : la nature de plus en plus féodale du monde de la cybersécurité — que l’on peut résumer par cette alternative : être rançonné ou disparaître —, est une conséquence de l’épuisement des idéaux du capitalisme démocratique sous l’effet de la surveillance permanente.
    par Evgeny Morozov
    Le capitalisme démocratique, cette curiosité qui nous a promis la fin de l’histoire et se targue aujourd’hui d’être le seul rempart à l’extrême droite, tire sa légitimité politique d’une distribution des rôles bien établie entre gouvernements et entreprises : aux premiers le soin de réguler les seconds, afin de protéger le consommateur contre les effets ponctuellement indésirables d’une activité par ailleurs si pleinement bénéfique.




    DU MÊME AUTEUR  :



    AU CHILI, NATALIA CUISINE AVEC UN INGRÉDIENT SECRET: DU CANNABIS


    [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

    LA CHEF CHILIENNE NATALIA REVELANT, SPÉCIALISÉE EN
    GASTRONOMIE VÉGÉTARIENNE, POSE AVEC SON INGRÉDIENT
    SECRET, LE CANNABIS, LE 24 MAI 2017 À SANTIAGO
    PHOTO MARTIN BERNETTI

    Le cannabis comme ingrédient de cuisine inattendu, tel est le pari d'une chef argentine au Chili, qui mise sur ses vertus thérapeutiques pour agrémenter des salades, des gâteaux au chocolat ou des jus de fruits.
    Le Parisien avec l'AFP
    PHOTO MARTIN BERNETTI
    Natalia Revelant, spécialisée en gastronomie végétarienne, mélange depuis des années cette drogue douce avec des fruits, de la farine ou diverses graines ou fruits secs afin d'élaborer des recettes, qu'elle a présentées cette semaine lors d'un atelier à Santiago du Chili.






    dimanche, mai 21, 2017

    POURQUOI VOUS DEVRIEZ VOUS INTÉRESSER À L'ŒUVRE DE L'ARTISTE PEINTRE HERNAN TORO


    [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

    TOILE 115X90 CM ACRILYQUE ET
    PIGMENTS SUR TOILE ET SABLE
    L’image des saumons bravant les courants contraires pour se reproduire illustre bien l’attitude des artistes peintres qui prennent le chemin des Beaux-Arts aujourd’hui. Cette comparaison convient particulièrement à ceux qui, comme Hernan Toro, travaillent en retrait des circuits artistiques commerciaux. Ce retrait, que certains appellent marginalité, permet aujourd’hui au peintre de proposer ses travaux à des prix accessibles à tous.
    Hernan Toro est un « artisan » plutôt qu'un « plasticien ». Son travail se situe aux antipodes des œuvres éphémères et des pratiques conceptuelles qui prétendent dépasser les notions d'« artiste », et de «pérennité de l'œuvre » que le peintre a hérités de ses ancêtres, les artisans.


    la suite

    [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]


    jeudi, mai 18, 2017

    EN MARCHE FORCÉE 2017 / PATOPALOMO


    [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
    LA COMPOSITION DU GOUVERNEMENT

     





    UNE MINE SÈME LA MORT AU CHILI



    [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

    DÍAZ-ETEROVIC « ROMAN GRAPHIQUE »

    Amateurs de frissons glacés, de cadavres profanés et de perversité gratuite, passez votre chemin! Ce n’est pas le genre de la maison. Né en 1956 au Chili – et donc arrivé à l’âge adulte sous Pinochet – Ramón Díaz-Eterovic a suffisamment connu la barbarie pour ne pas en rajouter. 
    Le portrait qu’il nous offre de la société chilienne, de ses parts d’ombre et de ses dérives louches emprunte donc d’autres chemins, moins attendus. Amoureux fou, et parfois déçu, de la ville de Santiago qui devient un personnage à part entière, ce petit-fils d’émigrés croates est en outre un humaniste qui a le goût des clins d’oeil. 


    mardi, mai 16, 2017

    CHILI: LA DERNIÈRE LOCUTRICE YAGAN, ETHNIE DU BOUT DU MONDE



    [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

    À BIENTÔT 89 ANS, CRISTINA CALDERON EST LA DERNIÈRE
    LOCUTRICE NATIVE DU PEUPLE YAGAN, ETHNIE INDIGÈNE
    DE LA TERRE DE FEU CHILIENNE, À LA POINTE SUD DU
    CONTINENT AMÉRICAIN.
    PHOTO MARTIN BERNETTI

    À bientôt 89 ans, Cristina Calderon est la dernière locutrice native du peuple yagan, ethnie indigène de la Terre de feu chilienne, à la pointe sud du continent américain.

    PHOTO MARTIN BERNETTI
    Avec "mamie Cristina", comme l'appellent ses proches, un pan important de cette langue amérindienne risque de disparaître. "Je suis la dernière locutrice yagan. D'autres le comprennent mais ne le parlent pas ou n'en ont pas la même connaissance que moi", explique la vieille dame à un groupe de journalistes à Villa Ukika, où résident la plupart des descendants de cette ethnie, estimés à une centaine.



    [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

    CHILI: CANCERS EN SÉRIE À ANTOFAGASTA, LA CAPITALE MONDIALE DU CUIVRE


    [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

    JAQUELINE JIMÉNEZ, REGARDE PAR UNE FENÊTRE DE L'IMMEUBLE
    OÙ ELLE VIVAIT EN FACE DU PORT D'ANTOFAGASTA OÙ LES
    CHARGEMENTS ET DÉCHARGEMENTS DE CUIVRE DÉGAGENT
    DANS L'AIR UNE POUSSIÈRE NOIRE, LE 9 MARS 2017 AU CHILI
    PHOTO MARTIN BERNETTI

    À Antofagasta, prospère ville minière du nord du Chili, des habitants se battent pour obtenir la relocalisation du port industriel, responsable selon eux d’une grave pollution. 
    Le Parisien  


    PHOTO MARTIN BERNETTI
    Il s'agit d'un nouveau sujet de préoccupation sanitaire dans une ville déjà secouée par plusieurs scandales d’intoxications aux métaux lourds au cours des dernières décennies.


    la suite



    CANCERS EN SÉRIE DANS LA CAPITALE MONDIALE DU CUIVRE

    [ Cliquez sur la flèche pour voir la vidéo ! ]


    jeudi, mai 11, 2017

    lundi, mai 08, 2017

    LA VIE EN ROSE...

    [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

    « MARINE LE PEN, DÉGAGE ! »  




    LE PAPE SE RENDRAIT AU CHILI EN 2018


    [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

    DESSIN DE MICHEL KICHKA
    Selon des représentants de l’Eglise catholique au Chili, le pape François viendra dans le pays en 2018, a rapporté la radio chilienne Cooperativa le 8 mai 2017.



    SUR LE MÊME SUJET :

    vendredi, mai 05, 2017

    LES ARTISANS D’ART S’EXPOSENT AU GRAND PALAIS


    [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

     ŒUVRES ORIGINALES DE WALKA DESIGN,
    TERE MARÍN ET PAOLA MORENO,
    PHOTO PROEVENT


    Jusqu’au 8 mai 2017, des créateurs du monde entier ont rendez-vous à Paris au salon « Révélations », où 45 000 visiteurs sont attendus. Occasion de montrer que savoir-faire rime aussi avec création. Par Véronique Lorelle

    CONSOLE SCULPTURALE MÖBIUS PALISSANDRE
    PALISSANDRE DE SANTOS RECOUVRANT
    ENTIÈREMENT LA STRUCTURE
    EN FIBRE DE CARBONE
     PIERRE RENART 

    À chaque biennale, c’est une remise en jeu. Luthiers, ébénistes, plumassiers, plisseurs… sont en compétition pour faire plus beau, plus fou, plus désirable. La troisième édition de Révélations, consacrée aux métiers d’art et de création, qui se déroule sous la nef du Grand Palais, à Paris, du 3 au 8 mai 2017, n’échappe pas à la règle. Quatre cents créateurs ont été retenus pour la qualité et l’originalité de leur (bel) ouvrage, sur plus de six cents candidatures reçues cette année par le comité de sélection.


    mardi, mai 02, 2017

    ARAUCARIA ARAUCANA - L'ARBRE EMBLÉMATIQUE DU CHILI SUR LES ÉCRANS FRANÇAIS


    [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

    PHOTO ANDY URBINA
    La chaîne thématique Ushuaia TV diffuse, à partir du 21 mars, un documentaire franco-chilien sur l’Araucaria, un arbre millénaire, emblème du Chili, dont la survie est menacée par les incendies et l’exploitation forestière. Lepetitjournal.com s’est entretenu avec Danièle Ball, une écrivaine française installée au Chili depuis 2002 et passionnée de botanique. Son livre, « Pehuen, l’arbre d’un peuple », a largement inspiré le documentaire.

    Lepetitjournal.com/Santiago : La gestation du documentaire « Araucaria Araucana » est particulièrement originale. Produit par une société de production française, il a été tourné par deux cinéastes, l’un français, l’autre chilien, et s’inspire du livre d’une française vivant au Chili. Comment en est-on arrivé là ?

    PEHUEN (ARAUCARIA ARAUCANA),
    L’ARBRE D’UN PEUPLE
    Danièle Ball : Ce documentaire a été produit par le français Rémi Rappe et le chilien Santiago Serrano, deux jeunes réalisateurs qui se sont connus dans une école de cinéma spécialisée en nature à Poitiers. 



    la suite
    ARAUCARIA ARAUCANA - TRAILER


    SUR LE MÊME SUJET :