vendredi, juin 16, 2017

ARTURO ALESSANDRI, LE PRÉSIDENT QUI VOULUT VENDRE L’ÎLE DE PÂQUES AU JAPON!


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

LE PRÉSIDENT ARTURO ALESSANDRI A MÊME VU SON PORTRAIT
FINIR SUR DES BILLETS DE BANQUE, AU TEMPS DE L’ESCUDO
CHILIEN (REMPLACÉ PAR LE PESO EN 1975).
CHILI, le 15 juin 2017. Histoire - De toutes les histoires que les vents puissants du grand océan colportent au gré des bourrasques, l’une des plus secrètes est sans doute celle de l’homme qui voulut vendre l’île de Pâques au Japon. Alors président de la République du Chili, Arturo Alessandri, avec la complicité de son ministre de la Défense, essaya de se débarrasser à bon compte de cette île qui n’intéressait personne à Santiago. Et la vente fut bel et bien à deux doigts de se réaliser, dans le plus grand secret ! 
LE PRÉSIDENT ALESSANDRI PALMA
ET SON CHIEN ULK EN 1932
Pendant longtemps, les historiens ont pensé que cet intérêt japonais pour l’île de Pâques n’avait été, en 1937, que le fait d’initiatives privées et commerciales (pêcheries essentiellement). Mais en fait, les archives diplomatiques japonaises ont révélé à la fin du XXe siècle que l’affaire était, au contraire, tout à fait officielle entre les deux pays et au plus haut niveau.




SUR LE MÊME SUJET :