vendredi, juin 23, 2017

LE COMPOSITEUR DU SILENCE


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

PORTRAIT D'ERIK SATIE 1874 PAR
ANTOINE DE LA ROCHEFOUCAULD 

La postérité réduit souvent les artistes les plus inventifs à leurs œuvres les plus aimables. Tel est le sort du compositeur Erik Satie, un siècle et demi après sa naissance. Ses célèbres et soyeuses « Gymnopédies », qui meublèrent tant de génériques, reflètent mal la personnalité abrasive de ce communiste de la Belle Époque.
par Agathe Mélinand
COLLAGE REPRÉSENTANT
ERIK SATIE, 2016
PHILIPPE BERTIN
Il est troublant de dresser le portrait d’Erik Satie (1866-1925) ; il est délicat de faire le tour de sa personnalité. Il résiste, fait des blagues, vous tourne le dos et rentre toujours à Arcueil s’enfermer dans son gourbi où personne n’est admis. L’évoquer est un exercice inquiétant d’équilibriste.


la suite






[ Pour écoutercliquer sur la flèche ] 
DURÉE : 00:03:07
ERIK SATIE 1900