jeudi, mai 03, 2018

AU PAYS DE L'« ARDEUR RÉVOLUTIONNAIRE »

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]


PORTRAIT DE KARL MARX,
LE FONDATEUR DU COMMUNISME
ET AUTEUR DE DAS KAPITAL
[ Pour écouter, cliquer sur la flèche ]


LE MONDE DIPLOMATIQUE - AUDIO 
AU PAYS DE L'« ARDEUR RÉVOLUTIONNAIRE »
 DURÉE : 00:17:14

Karl Marx et la France
Au pays de l’« ardeur révolutionnaire »La ville de Trèves, où Karl Marx vit le jour le 5 mai 1818, s’apprête à fêter en grande pompe le bicentenaire de la naissance du penseur allemand. En France, l’événement revêt surtout une dimension éditoriale et universitaire. Une telle discrétion ne reflète guère la place occupée par ce pays, à la fois terre d’asile et champ de batailles politiques, dans la vie et l’œuvre du théoricien communiste.
par Antony Burlaud
« AUTO-STOP DE KARL MARX », 
AFFICHE DE « GRAPUS », 1976. 
 «  FÊTE DE  L'AVANT-GARDE »   
En 1908, dans Les Trois Sources du marxisme, Karl Kautsky avance une thèse reprise plus tard par Lénine : Karl Marx (1818-1883) aurait accompli la « fusion de tout ce que la pensée anglaise, la pensée française et la pensée allemande avaient de grand et de fertile ». Dans ce schéma, rapidement devenu un lieu commun, la France représente, à côté de l’Allemagne des philosophes et de l’Angleterre des économistes, le pays de la « pensée politique », de la pratique radicale et de l’« ardeur révolutionnaire ». De fait, ce pays a été, pour Marx, la patrie de la grande Révolution, le foyer de l’explosion de 1848, et aussi le lieu d’une première rencontre avec un mouvement ouvrier vigoureux, organisé et doté de fortes traditions : en somme, le pays de la politique en actes.




[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]