vendredi, janvier 31, 2020

CHILI : UN TROISIÈME MORT EN TROIS JOURS DE VIOLENCES


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

PHOTO MARTIN BERNETTI
Il s'agit d'une « personne de 30 ou 40 ans » asphyxiée dans l'incendie d'un supermarché, en marge de violences.
Trois décès en trois jours. Au Chili, un homme est mort asphyxié dans l'incendie d'un supermarché, ce vendredi. Une nouvelle poussée de violence a lieu, plus de trois mois après le début d'une crise sociale sans précédent.  

ANNIVERSAIRE DE LA MORT DE VOLODIA TEITELBOIM


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

VOLODIA TEITELBOIM
PHOTO GERMÁN BOBE

2008 - 31 JANVIER - 2020
COMMÉMORATION DU DOUZIÈME ANNIVERSAIRE
DE LA MORT DE VOLODIA TEITELBOIM 
VOLODIA TEITELBOIM 
Lhomme politique chilien, Volodia Teitelboim est décédé le jeudi 31 janvier 2008 à 19 heures, il y a douze ans jour pour jour, à l'Hôpital Clinique de l'Université Catholique , à Santiago du Chili. Ses obsèques ont eu lieu samedi 02 février 2008 à midi dans le Cimetière Général de Santiago.  Fils d'immigrants juifs venu de l’Europe de l’est,  Moïse Teitelboim Kraitzer, d’origine ukrainienne, et Sara Volosky Blank, d’origine moldave, Valentín Teitelboim fut un auteur prolifique, passant de la poésie au roman, de l’essai à la critique littéraire. C'est un des plus otables mémorialistes de sa génération. Il est sans doute l'intellectuel chilien le plus connu.

Volodia dirige la revue culturelle, « Araucaria de Chile », publié trimestriellement à Madrid pendant douze ans, un lien d'union pour la diaspora intellectuelle chilienne postérieure au coup d'État militaire de 1973.


SUR LE MÊME SUJET :

jeudi, janvier 30, 2020

CHILI: EN URGENCE, LES DÉPUTÉS ADOPTENT UNE RÉFORME DES RETRAITE CONTROVERSÉE

 [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
DEPUIS OCTOBRE 2019, LES MANIFESTATIONS NE CESSENT
DE SECOUER LE CHILI, MALGRÉ LES TENTATIVES DU
GOUVERNEMENT DE CALMER LES ESPRITS.
PHOTO AFP/CLAUDIO REYES
Les députés chiliens ont adopté mercredi 29 janvier, en urgence, une réforme des retraites controversée. Le système actuellement en vigueur, mis en place sous la dictature du général Pinochet, est entièrement privatisé et individuel, mais surtout très décrié par les Chiliens. En effet, les pensions versées aux retraités sont extrêmement faibles. 
[ Pour écouter, cliquer sur la flèche ]


RADIO FRANCE INTERNATIONALE
 ÉMISSION « AMÉRIQUES »,  

 « CHILI: EN URGENCE, LES DÉPUTÉS ADOPTENT  
UNE RÉFORME DES RETRAITE CONTROVERSÉE »    
PAR  JUSTINE FONTAINE,  DIFFUSION JEUDI 30/01/2020  
PIÑERA ET PIÑERA
La réforme des retraites faisait partie des principales revendications du mouvement social qui a éclaté au Chili le 18 octobre 2019 et qui se poursuit encore aujourd'hui. La réforme, votée le 29 janvier, a été proposée par le gouvernement du président conservateur et richissime hommes d'affaires Sebastián Piñera ; laquelle est présentée comme une réponse aux demandes de la rue. En effet, plusieurs mesures dans le texte vont plus loin que ses promesses de campagne.
SUR LE MÊME SUJET :

EN MARCHE FORCÉE

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
« La CGT est-elle hors de contrôle ? » 
LES RÉSEAUX

mercredi, janvier 29, 2020

CHILI : UN HINCHA PERD LA VIE

 [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
PHOTO FRANCISCO LONGA / AGENCIAUNO
Première journée du championnat et premier drame : un supporter de Colo-Colo est décédé ce week-end, renversé par un camion de police.
Par Nicolas Cougot
JORGE MORA HERRERA LE SUPPORTER
CHILIEN FAUCHÉ PAR UNE VOITURE DE POLICE
C’est après le coup de sifflet final de la rencontre opposant Colo-Colo à Palestino en clôture de la première journée du championnat au Monumental que le drame s’est produit. Alors que les hinchas quittaient le stade, un camion des carabiniers a été vu fonçant et renversant un supporter, Jorge Mora. Celui-ci a été ensuite transféré à l’hôpital où il est décédé. Les événements ont provoqué de nombreuses réactions d’indignation, la scène, d’une violence inouïe, a été filmée et partagée en masse sur les réseaux sociaux. D’autant que les carabiniers, par la bouche du Major des Forces Spéciales, Claudio Donoso, ont d’abord utilisé comme défense le fait que le véhicule était «stationné et attendait la fin de son service avant d’être attaqué, notamment par des jets de pierre » et donc devoir s’échapper malgré un pare-brise cassé ce qui réduisait sa visibilité. Des faits contredits par la vidéo diffusée en masse (et que nous ne vous partagerons pas).

dimanche, janvier 26, 2020

CUBA À L'AFFICHE

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]  
CUBA À L'AFFICHE

AFFICHES CUBAINES. RÉVOLUTION ET CINÉMA 

du 31 octobre 2019 au 2 février 2020 
60 ans après la Révolution à Cuba, le Musée des Arts Décoratifs dévoile, du 31 octobre 2019 au 2 février 2020, l’âge d’or de l’affiche cubaine des années 1960 et 1970 dans un contexte culturel et politique dont les artistes se sont emparés.
MAD Paris
Longtemps méconnue en raison du blocus et de l’isolement de Cuba, cette école stylistique commence tout juste à sortir du huis clos dans lequel elle s’est construite. Affiches cubaines. Révolution et Cinéma propose d’explorer cette effervescente production graphique à travers 300 affiches, principalement issues des collections du musée. Elle permet de découvrir et de comprendre l’éclosion de cette grande école d’affichistes et de suivre, à travers elle, l’histoire de l’État insulaire.

PRATIQUE 

Musée des Arts Décoratifs 
107, rue de Rivoli 75001 Paris 
Tél. : +33 (0)1 44 55 57 50 
Métro : Palais-Royal, Pyramides ou Tuileries Autobus : 21, 27, 39, 48, 68, 69, 72, 81, 95 
Plan d’accès 
Horaires et tarifs

samedi, janvier 25, 2020

AUSCHWITZ: SURVIVANTS ET PERSONNALITÉS MARQUENT LE 75ÈME ANNIVERSAIRE DE LA LIBÉRATION DU CAMP DE LA MORT

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ] 
VUE AÉRIENNE PRISE PAR UN DRONE DE L'ANCIEN CAMP D'EXTERMINATION 
D'AUSCHWITZ, LE 15 DÉCEMBRE 2019 À OSWIECIM, EN POLOGNE 
PHOTO  PABLO GONZALEZ

[ Le 27 janvier est la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste. C’est justement le 27 janvier 1945 que l’Armée rouge a libéré les détenus du camp d’Auschwitz-Birkenau. * ] 
Des survivants de l'Holocauste se rassembleront lundi sur le site d'Auschwitz pour marquer les 75 ans de la libération par les troupes soviétiques de ce camp de la mort où l'Allemagne nazie a tué plus de 1,1 million de personnes, principalement des Juifs. 
PHOTO ARCHIVES DE YAD VASHEM
D'âpres querelles politiques entourent les cérémonies organisées sur ce site dans le sud de la Pologne, et qui réuniront aussi des têtes couronnées, des chefs d'Etat et de gouvernement de près de soixante pays, dont le Premier ministre français Edouard Philippe. Mais en l'absence des leaders des grandes puissances.
[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
INFOGRAPHIE AFP

vendredi, janvier 24, 2020

LA SEMAINE EN IMAGE

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
PHOTO EDGARD GARRIDO / REUTERS

Santiago (Chili). 18 janvier. Habillées de noir, des centaines de personnes se sont réunies pour la « marche silencieuse contre la répression » : elles dénoncent la violence utilisée par les forces du gouvernement trois mois après le début du mouvement social. 


SUR LE MÊME SUJET :


VIDÉO : LA FRANCE AU BORD DE L’IMPLOSION SOCIALE ?

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
COUVERTURE LES LUTTES DE CLASSES 
EN FRANCE AU XXIÈME SIÈCLE 

  «LA FRANCE AU BORD DE L’IMPLOSION SOCIALE ?»
[ Cliquez sur la flèche pour voir la vidéo ] 
      Sommes-nous entrés dans un nouveau chapitre conflictuel de notre histoire sociale ? C’est la théorie qu’avance l’historien et démographe Emmanuel Todd dans son nouvel ouvrage "Les luttes de classes en France au XXIe siècle".
      FRANCE CULTURE  
      Depuis plus d'un an, la France connaît un regain spectaculaire de conflits sociaux, incarné notamment par les Gilets jaunes et plus récemment par les mouvements contre la réforme des retraites. Si certains parlent d'un pic de fièvre ponctuel avant un retour au calme, Emmanuel Todd se montre quant à lui bien plus alarmiste et brosse le portrait d'un pays où se préparerait "un choc frontal entre ceux d’en haut et les autres".

      Après des années d’un calme relatif, sommes-nous lentement en train de nous diriger vers une nouvelle lutte des classes ? Quel sens donner à cette expression au XXIe siècle ? Qui sont les nouveaux protagonistes des luttes sociales actuelles ? Une nouvelle ère de conflit politique est-elle en train de s'ouvrir ?

      Pour en parler, Guillaume Erner reçoit l'historien et démographe Emmanuel Todd. Il publie "Les luttes de classes en France au XXIe siècle" aux éditions du Seuil.


      "La tendance générale de la société française, c’est une vision paradoxale […]  Tous les gens sont obsédés par la montée des inégalités, moi au fond, j’observe le contraire, j’énumère les éléments d’une société de plus en plus homogène." Emmanuel Todd

      Ce que nous promet Emmanuel Macron et son gouvernement, c’est l’anxiété économique jusqu’à la mort. Emmanuel Todd

      "Si on est dans un pays qui s’appauvrit, on va devoir gérer cet appauvrissement, et les gens le savent, et ils n’en sortiront pas jusqu’à la prochaine présidentielle." Emmanuel Todd

      La prise de conscience des enseignants avec cette histoire de retraites, c’est le début d’une nouvelle phase. Emmanuel Todd


      BIBLIOGRAPHIE
      "Les luttes de classes en France au XXIe siècle" 
      Emmanuel Todd

      FRANCE : REVUES EN LUTTE !

      [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
      FRANCE : REVUES EN LUTTE !
      Communiqué de presse des revues en lutte
      Aux côtés de laboratoires, départements, UFR chaque jour plus nombreux, 45 revues scientifiques, principalement en sciences humaines et sociales, rejoignent la mobilisation contre la réforme des retraites et la Loi de Programmation Pluriannuelle de la Recherche (LPPR). 
      Le vendredi 17 janvier 2020, 127 membres de comités de rédaction se sont réuni.e.s pour organiser la poursuite du mouvement et l’interruption du cours normal de la production scientifique. Plus d’une dizaine de revues sont déjà en grève. Deux motions ont été votées en soutien à tous les travailleur.se.s qui participent à la fabrication des revues et à la diffusion des articles en ligne. Plusieurs actions auront lieu la semaine prochaine, dont la publication d’une tribune commune et une présence collective visible dans le cortège « Enseignement Supérieur et Recherche » (ESR) du 24 janvier. Elles seront prolongées par d’autres types d’intervention par lesquelles les revues entendent se mettre au service du mouvement social et défendre un véritable service public d’enseignement supérieur et de recherche.

      #revuesenlutte Contact: com_mob_revues@framalistes.org

      jeudi, janvier 23, 2020

      DÉCÈS DE L'ÉCRIVAIN ET DIPLOMATE ARMANDO URIBE

      [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

      PHOTO LA TERCERA

      Armando Uribe Arce, né à Santiago du Chili le 28 octobre 1933, est décédé le 23 janvier 2020, poète, essayiste, avocat diplomate et homme politique chilien. 

      Armando Uribe est décédé d’une insuffisance respiratoire, à l'âge de 86 ans, ce jeudi 23 janvier au matin, à Santiago du Chili.

      L’écrivain a appartenu à la génération littéraire dite des années 1950, commençant sa féconde œuvre littéraire par le recueil de poèmes Transeúnte Pálido (Passant pâle), publié en 1954, et suivi d’autres célèbres comme Por ser vos quien sois (Parce que tu es qui tu es) en 1989, Verso Bruto (Vers Brut) en 2002, Las críticas en crisis (Les critiques en crise) en 2004, De memoria (Par cœur) en 2006 ou Nunc (Maintenant) en 2011.

      Outre le Prix national de littérature, la plus haute distinction décernée aux écrivains chiliens, Uribe a reçu le Prix municipal de littérature de Santiago en 1990 et le Prix de la critique en 1990, décerné par le Cercle des critiques d’art de Valparaiso.

      En 1993, il est devenu membre de l’Académie chilienne de la langue et Académicien de l’Académie royale espagnole de la langue; en 2002 il a reçu deux Prix Altazor de las Artes Nacionales.

      La veillée funèbre aura lieu dans la maison familiale, dans le quartier Bellas Artes, dans le centre-ville de Santiago.
      «Intervention de Armando Uribe (ancien Ambassadeur du Chili en Chine) sur le rôle du président américain (Richard Nixon) et de la diplomatie américaine dans le coup d'État du 11 septembre 1973 au Chili.»
      [ Cliquez sur la flèche pour visionner la vidéo ] 
      Extrait de l'émission 'Les dossiers de l'écran' diffusée sur Antenne2 - 15/01/1980

      SUR LE MÊME SUJET :

      « LES PUISSANTS NE VEULENT PLUS D’UNE RETRAITE QUI SOIT LE PRODUIT D’UNE SOLIDARITÉ COLLECTIVE »

      [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
      JACQUES RANCIÈRE
      ILLUSTRATION EMMANUEL POLANCO / COLAGENE 
      « Le Monde » publie la déclaration du philosophe, prononcée le 16 janvier 2020 devant les cheminots grévistes de la gare de Vaugirard.Tribune. Si je suis là aujourd’hui, c’est, bien sûr, pour affirmer un soutien total à une lutte exemplaire, mais aussi pour dire en quelques mots pourquoi elle me semble exemplaire.
      JACQUES RANCIÈRE
      J’ai passé un certain nombre d’années de ma vie à étudier l’histoire du mouvement ouvrier et ça m’a montré une chose essentielle: ce qu’on appelle les acquis sociaux, c’est bien plus que des avantages acquis par des groupes particuliers, c’était l’organisation d’un monde collectif régi par la solidarité.

      Qu’est-ce que c’est que ce régime spécial des cheminots qu’on nous présente comme un privilège archaïque ? C’était un élément d’une organisation d’un monde commun où les choses essentielles pour la vie de tous devaient être la propriété de tous. Les chemins de fer, cela appartenait à la collectivité. Et cette possession collective, elle était gérée aussi par une collectivité de travailleurs qui se sentaient engagés vis-à-vis de cette communauté ; des travailleurs pour qui la retraite de chacun était le produit de la solidarité d’un collectif concret.

      Démolir pièce à pièce


      C’est cette réalité concrète du collectif solidaire dont les puissants de notre monde ne veulent plus. C’est cet édifice qu’ils ont entrepris de démolir pièce à pièce. Ce qu’ils veulent, c’est qu’il n’y ait plus de propriété collective, plus de collectifs de travailleurs, plus de solidarité qui parte d’en bas. Ils veulent qu’il n’y ait plus que des individus, possédant leur force de travail comme un petit capital qu’on fait fructifier en le louant à des plus gros. Des individus qui, en se vendant au jour le jour, accumulent pour eux-mêmes et seulement pour eux-mêmes des points, en attendant un avenir où les retraites ne seront plus fondées sur le travail mais sur le capital, c’est-à-dire sur l’exploitation et l’autoexploitation.

      C’est pour ça que la réforme des retraites est pour eux si décisive, que c’est beaucoup plus qu’une question concrète de financement. C’est une question de principe. La retraite, c’est comment du temps de travail produit du temps de vie et comment chacun de nous est lié à un monde collectif. Toute la question est de savoir ce qui opère ce lien : la solidarité ou l’intérêt privé. Démolir le système des retraites fondé sur la lutte collective et l’organisation solidaire, c’est pour nos gouvernants la victoire décisive. Deux fois déjà ils ont lancé toutes leurs forces dans cette bataille et ils ont perdu. Il faut tout faire aujourd’hui pour qu’ils perdent une troisième fois et que ça leur fasse passer définitivement le goût de cette bataille.


      SUR LE MÊME SUJET :


            DES SUPPORTERS DE FOOTBALL REJETTENT UNE FOIS DE PLUS LE PRÉSIDENT CHILIEN

            [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ] 
            DES SUPPORTERS DE FOOTBALL REJETTENT
            UNE FOIS DE PLUS LE PRÉSIDENT CHILIEN
            PHOTO EL DESCONCIERTO
            Santiago du Chili, 23 janvier (Prensa Latina) « Piñera, assassin comme Pionochet », est devenu le refrain récurrent des supporters lors des matchs de la Coupe du Chili en rejet du mandataire, comme cela s´est vu la veille dans la ville méridionale de Temuco.
               «DES SUPPORTERS DE FOOTBALL REJETTENT  UNE FOIS 
            DE PLUS LE PRÉSIDENT CHILIEN»
            [ Cliquez sur la flèche pour voir la vidéo ] 
            RT  
            Au début du match entre les équipes Colo Colo et Universidad de Chile au stade Germán Becker, les plus de 12 mille supporters, des éternelles rivaux, ont oublié leurs différences sur le terrain pour chanter cette phrase dans un chœur gigantesque pendant de longues minutes.

            mardi, janvier 21, 2020

            EN MARCHE FORCÉE

            [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
            MANIFESTANT FRAPPÉ AU SOL À PARIS

            ILS N’ONT PAS HONTE !. LES CHIENS SE LÂCHENT SUR VICTOR JARA

            [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

            LA TOMBE DU CÉLÈBRE CHANTEUR PROFANÉE 
            La tombe du célèbre chanteur chilien a été profanée, samedi, alors que la rébellion du 18 octobre résonne de ses chants.
            VICTOR JARA ET MATAPACOS
            DESSIN NEKOTERU_ART
            Faut-il être à ce point lâche, cynique et défiguré par la haine pour oser profaner la tombe de Victor Jara? Les restes de l’auteur-compositeur-interprète chilien, nommé ambassadeur culturel en 1971 par le gouvernement de Salvador Allende, reposent dans le cimetière général de Santiago du Chili. Les offrandes qui entourent sa pierre tombale donnent la mesure de la popularité de cette icône communiste de la nouvelle chanson chilienne et ce, presque un demi-siècle après son assassinat.