mardi, juin 12, 2012

CHILI : CHADWICK PIÑERA FAIT SON MEA CULPA

L’organisation d’un hommage par des sympathisants du dictateur déchu chilien ont provoqué des émeutes à Santiago, ce dimanche. De multiples indignations se sont exprimées de la part d’associations, de partis politiques et de manifestants.
[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]
ANDRES CHADWICK PIÑERA ANCIEN COLLABORATEUR DE LA DICTATURE MILITAIRE DE PINOCHET, COUSIN DU CHEF DE L'ETAT ET PORTE-PAROLE DU GOUVERNEMENT. 
QUARANTE ANS ET TROIS MILLE MORTS APRÈS, CHADWICK PIÑERA, A FAIT UN MEA CULPA PUBLIC SUR SA POSITION POLITIQUE PENDANT LA DICTATURE : « JE REGRETTE D’AVOIR SOUTENU UN GOUVERNEMENT QUI A VIOLÉ LES DROITS DE L’HOMME ».

Des nostalgiques d’Augusto Pinochet se sont réunis au théâtre Caupolicán de Santiago dimanche, pour rendre hommage au dictateur déchu. Associations et organisations politiques réclamaient depuis des jours que le gouvernement interdise la tenue de cet événement organisé par deux obscurs groupuscules, la «Corporation du 11 septembre» et l’« Union des Retraités de la Défense nationale ».

« Nous nous réjouissons car cela fait vingt ans que nous devons subir sans broncher une réécriture de l’histoire », a déclaré Juan González, l’un des organisateurs, au journal El País, niant les violations des Droits de l’Homme commis pendant la dictature.