mardi, septembre 03, 2013

CE « PLAN Z » QUI A ÉPOUVANTÉ LE CHILI

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

LE « LIVRE BLANC DU CHANGEMENT DE GOUVERNEMENT AU CHILI », PUBLIÉ APRÈS LE COUP D'ÉTAT DE 1973 PAR LE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DE GOUVERNEMENT DE LA JUNTE. LA JUNTE DE GOUVERNEMENT DU CHILI (JUNTA MILITAR DE GOBIERNO) ÉTAIT LA STRUCTURE POLITIQUE DICTATORIALE QUI GOUVERNA LE CHILI SUITE AU COUP D'ÉTAT QUI RENVERSA SALVADOR ALLENDE ET SON GOUVERNEMENT LE 11 SEPTEMBRE 1973. LE LIVRE « DÉNONÇAIT » L'EXISTENCE DU DÉNOMMÉ « PLAN Z ».

Par Jorge Magasich



Article publié par Le Monde diplomatique en décembre 2009, réédité ici maintenant —à 40 ans du 11 septembre 1973—, en raison de sa pertinence sur la manipulation médiatique mise en œuvre au moment du coup d’état au Chili. [NdR.] 



EN 1972, LA SOCIÉTÉ NATIONALE DES TABACS,
UNE SORTE DE SEITA CHILIENNE, AVAIT LANCÉ
UNE NOUVELLE MARQUE DE CIGARETTES, MONZA.
Au Chili, une campagne médiatique mensongère, menée en particulier par le quotidien «El Mercurio», a préparé puis justifié le coup d’Etat du 11 septembre 1973 contre Salvador Allende. Actuellement, la presse, y compris internationale, se déchaîne contre les transformations sociales en cours en Bolivie, en Equateur, au Venezuela, et choie la politique «responsable » menée à Santiago...