samedi, novembre 29, 2014

LA JUSTICE CHILIENNE POURSUIT DES VICTIMES DE LA DICTATURE DE PINOCHET

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

FRANCISCO PEÑA RIVEROS. PHOTO LINO VENTURA
La récente demande d’extradition d’un ancien résistant à la dictature du général Augusto Pinochet révèle tout le paradoxe inhérent à la justice chilienne : une justice qui peine à juger les tortionnaires de la dictature, mais qui n’hésite pas cependant à se rendre complice de procès iniques, dont sont victimes les opposants à la dictature. 
 [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ] 
MME LA JUGE CLAUDIA PAMELA 
SALGADO RUBILAR
Ces résistants ont subi, pour la plupart, de nombreuses violations des droits de l’homme. C’est le cas de Francisco Peña, qui fut victime de traitements cruels et inhumains, et qui fut condamné à la suite d’un simulacre de procès et grâce à des aveux obtenus sous la contrainte et la torture.