mardi, octobre 11, 2016

QUAND UNE BANQUE DISTRIBUE DES MÉDAILLES


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

MILTON FRIEDMAN EST ACCUEILLI PAR UNE MANIFESTATION 
D’OPPOSANTS À LA DICTATURE CHILIENNE LORS DE LA REMISE 
DE SON « PRIX NOBEL » À STOCKHOLM, EN 1976.
Dans leur effort visant à élever l’économie au rang de science (et à travestir leurs préférences en fatalité), les libéraux jouissent d’un argument de poids : la consécration de leur spécialité par un prix Nobel ne l’assimile-t-elle pas à des disciplines aussi peu suspectes que la physique, la chimie ou la médecine? À priori implacable, le raisonnement s’avère trompeur…

PICSOU EN COUVERTURE DU
JOURNAL DE MICKEY 1958
Le « Nobel d’économie » n’a été créé qu’en 1969, soit presque soixante dix ans après les premiers prix Nobel, et pas par l’industriel suédois. Son vrai nom ? « Prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d’Alfred Nobel ». Dans son testament, Alfred Nobel précise que les prix auxquels il donne naissance seront remis à des personnes de toute nationalité ayant « rendu un grand service à l’humanité ». Or les lauréats de la Banque de Suède proviennent presque tous de pays occidentaux et leurs travaux servent moins l’humanité en général que la partie qui profite du modèle économique en place.