vendredi, avril 24, 2015

VIETNAM : LA CHUTE DE SAIGON (1975)


ILLUSTRATION DE LA POCHETTE
VICENTE ET ANTONIO LARREA
 
 
[ Pour écouter, cliquer sur la flèche ]
« POR VIETNAM » (POUR VIETNAM ), TITRE QUI DONNE SON NOM À L'ALBUM. 
PAROLES JAIME GÓMEZ ROGERS, PARU DANS LE TROISIÈME ALBUM DU 
GROUPE QUILAPAYÚN, ÉDITE EN 1968 PAR LA MAISON DE DISQUES DICAP 
DURÉE : 00:02:16
    [ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

    UN CHAR LÉGER PÉNÈTRE DANS LE PALAIS PRÉSIDENTIEL DU VIETNAM DU SUD 

    Le 30 avril 1975, Saigon, ville fondée au milieu du XIXe siècle par l'administration coloniale française et devenue capitale du Sud-Vietnam après la partition du pays en 1954, tombe aux mains des troupes nord-vietnamiennes commandées par le général Van Tien Dung, au terme de plusieurs semaines de combats.
    La prise de Saigon, rebaptisée Hô Chi Minh-ville en hommage au père de l'indépendance vietnamienne disparu en 1969, met un terme à onze années d'affrontement entre le Nord communiste et le Sud soutenu par les États-Unis, qui ont coûté la vie à près d'un million et demi de personnes. Elle annonce également la réunification du pays sous l'égide du Nord, rendue officielle le 2 juillet 1976. La jeune République socialiste du Vietnam, qui devient un pôle important du communisme extrême-oriental, se heurte bientôt à l'hostilité de la République populaire de Chine et du Cambodge des Khmers rouges.

     GUERRE DU VIETNAM - REPÈRES CHRONOLOGIQUES
    26 avril-21 juillet 1954 La conférence de Genève qui met un terme à la guerre d'Indochine, décide le partage provisoire du Vietnam en deux zones d'administration distinctes, de part et d'autre du 17e parallèle. 
    Juillet 1956 Le Sud-Vietnam refuse d'organiser les élections prévues par les accords de Genève en vue de la réunification du pays.

    Février 1959 Les communistes sud-vietnamiens lancent une insurrection contre le régime en place, bientôt soutenue par le Nord-Vietnam d'Hô Chi Minh.

    20 décembre 1960 Naissance du Front national de libération du Sud-Vietnam (F.N.L.), connu sous le nom de Vietcong.
    Janvier 1962 Création à Saigon d'un commandement militaire américain afin de soutenir le Sud-Vietnam face à l'activisme communiste.

    7 août 1964 Le Congrès américain vote la résolution du Tonkin, qui permet au président Johnson d'engager massivement l'US Army dans le conflit vietnamien.

    Février 1965 Les États-Unis commencent à bombarder le Nord-Vietnam.

    Janvier-février 1968 Le F.N.L. lance l'offensive du Têt, qui démontre aux États-Unis la vigueur de la guérilla communiste au Sud-Vietnam.

    31 mars 1968 Johnson décide l'arrêt des bombardements sur le Nord-Vietnam, ce qui permet l'ouverture de négociations avec Hô Chi Minh.

    27 janvier 1973 Les accords de Paris entérinent le retrait américain du Vietnam. Quelque 50 000 soldats de l'US Army ont trouvé la mort au Vietnam.

    30 avril 1975 Le général Duong Van Minh, successeur du général Thiêu à la tête du Sud-Vietnam, capitule sans conditions après l'entrée des troupes communistes à Saigon.

    2 juillet 1976 Réunification officielle du Vietnam, qui prend le nom de République socialiste du Vietnam.
     


    SUR LE MÊME SUJET :