mardi, mai 01, 2018

DÉCÈS DE MÁX BERRÚ « LE MEILLEUR DE TOUS »


[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

MÁX BERRÚ, DE SON VRAI NOM MÁXIMO BERRÚ CARRIÓN 

C'est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de Máx Berrú, survenu mardi 1er mai 2018 à Santiago du Chili.
MÁXIMO BERRÚ CARRIÓN, NÉ À CARIAMANGA DANS LA RÉGION DE LOJA EN ÉQUATEUR, LE 5 JUIN 1942 ET DÉCÉDÉ À SANTIAGO DU CHILI, LE MARDI 1 MAI 2018, DES SUITES D’UN CANCER, A ANNONCÉ SA FAMILLE. 
INTI-ILLIMANI

[ Pour écouter, cliquer sur la flèche ]

VASIJA DE BARRO CHANSON DE [GONZALO BENÍTEZ – LUIS ALBERTO VALENCIA]
INTERPRÈTES INTI-ILLIMANI 
 LICENCE YOUTUBE STANDARD 
 DURÉE : 00:04:41
La musique chilienne est en deuil : le musicien Max Berrú, l'une des grandes figures de la « nouvelle chanson chilienne », est décédé mardi 1er mai à Santiago à l'âge de 75 ans des suites d’un cancer, a annoncé sa famille. Il fut un membre fondateur du groupe de musique chilien Inti Illimani créé en 1967.
MÁX BERRÚ À GAUCHE  LORS D'UN
CONCERT À SANTIAGO DU  CHILI EN 1967
Le musicien, né en Équateur mais parti vivre au Chili à l’occasion de la coupe du monde de football de 1962, a perdu la bataille contre le cancer qui lui a été diagnostiqué il y a un an. Après la confirmation de la part du groupe, des personnalités de tous les domaines, comme la députée Camila Vallejo, lui ont rendu hommage comme à l'un des précurseurs de la nouvelle chanson chilienne.


Toujours associé aux luttes sociales et à celles des travailleurs, sur les réseaux sociaux on a souligné la coïncidence du jour de sa disparition avec le 1er mai, jour de la « Journée internationale des travailleurs ».

Dans l'une de ses dernières interviews, à la revue « Culto » de La Tercera, après le diagnostic de sa maladie, Berrú a assuré qu'il était « tranquille et content, parce que je me sens bien. J'ai vécu avec normalité et tranquillité une expérience qui pour beaucoup de gens peut être terrible. Mais il n'y a pas de tourments ni de peur ».

[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

« MAX PRÉSENT MAINTENANT ET À JAMAIS ! »
HOMMAGE AU MILITANT MAX BERRÚ À VALPARAISO
« BRIGADA CHACÓN ». DU PARTI COMMUNISTE CHILIEN

« J'ai été un homme de bien, un homme bon et solidaire. J'ai été attentif aux autres et cela fait qu'on vous aime en retour. De plus, grâce à tout le travail avec « Inti », d'abord lors de la campagne d'Allende, et ensuite depuis l'exil, en montrant notre soutien depuis le premier jour du coup d’état. Ce groupe est l'une des choses les plus importantes auxquelles j'ai contribué dans ma vie. Je me sens aimé et heureux. Et si je dois mourir, je meurs heureux », a-t-il ajouté à la même occasion.
[ Cliquez sur l'image pour l'agrandir ]

MÁX BERRÚ À DROITE SUR LA PHOTO
INTI-ILLIMANI 1974
Avec Inti Illimani, il a obtenu une reconnaissance mondiale, puisqu'il a reçu le titre de précurseur de la Nouvelle Chanson Chilienne. Il prit sa retraite en 1997, après trois décennies et 25 disques enregistrés, sept ans avant la division du groupe en deux formations: Inti Nuevo et Histórico . « Max, notre cher petit Max, le meilleur de tous, nous a quittés il y a quelques instants », a déclaré INTI-ILLIMANI sur twitter.